Nl
Close

BRANDS

#restéechezmoi, par Griet Byl (MM)

Dimanche 22 Mars 2020

#restéechezmoi, par Griet Byl (MM)

Vendredi soir, 19h. Sur la table du salon, un verre rempli de vodka-tonic. En toile de fond, un morceau des Stones. Au four cuit un gratin de chou-fleur. Samedi matin, 8h30. Le journal tombe dans la boîte aux lettres, le vélo dans la salle de bain attend. Le frigo est vide et la pelouse doit être tondue. Dimanche midi. L’ordinateur se ferme et la soupe est finie. La lessive s’entasse, mais la lecture du Guardian est prioritaire. Ce soir, c’est l’heure de la télé. Et après une nouvelle semaine commence. Chargée sans doute.

Avant tout cela, Accenture a nommé son premier Chief Experience Officer qui se consacrera aux projets "purpose driven". The Drum a lancé la première édition de son Digital Transformation Festival invitant des orateurs virtuels issus du monde entier. Et Sid Lee Paris a imaginé en un temps record "Stay and f*** at home", judicieuse campagne pour Skyn, tout en promettant d’actualiser tous les jour son "calendrier du plaisir".

Plus près de chez nous, des brasseurs ont ouverts des cafés solidaires et virtuels, anticipant la réouverture de leurs pendants réels. Des restaurants se sont transformés en traiteurs et des libraires en coursiers. L’e-commerce a explosé.

Raison pour donner suite à l’appel lancé par 26 marques et enseignes belges : si vous achetez online, faites-le chez dans des webshops belges. « Peu importe s’il s’agit d’un acteur indépendant ou d’une grande entreprise nationale. Sans doute trouverez-vous des produits similaires sur des sites internationaux moins chers, peut-être avec des délais de livraisons plus courts ou via une expérience de recherche plus conviviale. Nous l’admettons », avouent les signataires. « Mais après cette crise, nous, les signataires de cette lettre, voulons vous recevoir de nouveau dans nos magasins. Etes-vous prêts à nous y aider ? A nous soutenir ? Achetez via des sites belges. Pas parce que c’est plus facile, mais parce que c’est ce qui semble juste. » Une initiative soutenue par nos médias locaux qui, par ailleurs, feraient bien de lancer un appel similaire à la solidarité nationale des annonceurs.

Et entre-temps, il y a le printemps qui nous ensoleille. Le morceau des Stones, c’était "You can’t always get what you want"... Comme si le diable s’en mêlait.

Archive / BRANDS