Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Le Covid-19 en ligne, pas toujours comme on s'y serait attendu

Vendredi 13 Mars 2020

Seen from Space : Le Covid-19 en ligne, pas toujours comme on s'y serait attendu

Petit tour préalable dans Google Trends : le mot-clé Coronavirus a vu sa fréquence d'utilisation exploser au cours de la dernière semaine de février, pour ne presque plus s'arrêter de grimper par la suite. Effet évidemment attendu et prévisible.

Ce qui l'est peut-être moins, c'est que l'utilisation du terme de recherche est beaucoup plus fréquente (+72%) dans l'espace francophone qu'en Flandre. 

Quant à l'usage d'Internet dans l'univers CIM (à l'exclusion notamment des GAFA), il affiche une augmentation légère en pénétration et en volume, mais ce n'est pas spectaculaire. A l'intérieur de ce périmètre, les différents sites de news voient leur utilisation progresser, mais avec encore cette nuance Nord-Sud. Ainsi, sur les sites flamands, le peak d'utilisation sur les 70 premiers jours de 2020 a été atteint le dimanche 9 février. Or, à ce moment-là, le Coronavirus était une menace moins concrète qu'en ce mois de mars. Ce qui était par contre tout à fait concret en ce dimanche-là, c'était la tempête Ciara et ses vents à plus de 100 km/h ! 

Les sites d'info du Sud du pays ont connu également une poussée d'activité le 9 février, mais leur fréquentation est vraiment partie à la hausse au cours des derniers jours de février, pour grimper ensuite bien au-delà des niveaux atteints par Ciara. 

En termes de "real users", sur les différents sites étudiés, les premiers jours de mars sont généralement en progression avec des ratios parfois importants : jusqu'à 27% dans le Nord par rapport à la moyenne de février et jusqu'à 38% dans le Sud. La consommation d'info économique (Tijd et Echo) est également en forte hausse : la débâcle des bourses n'y est pas pour rien. 

Avec la dramatisation croissante de la pandémie dans notre pays, la surchauffe sur les sites d'info n'en est probablement qu'à ses débuts. De ce point de vue, les Belges réagissent d'une manière prévisible (la soif d'info en temps réel, avec un réel engouement pour les news traités de manière journalistique), mais à certains égards surprenante (étrange différence Nord/Sud, du moins à ce stade).

Archive / INTELLIGENCE