Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : 2019, mobile first... and still growing

Vendredi 24 Janvier 2020

Seen from Space : 2019, mobile first... and still growing



Représentée sur trois ans, l’évolution est spectaculaire. Début 2017, il n’y a donc pas si longtemps, ordinateur et smartphone constituaient deux modes équivalents d’accès à Internet. Les niveaux de "daily reach" des deux devices avaient beau être différents selon la communauté linguistique, ils étaient à peu près identiques lorsqu’étudiés par rapport à la population néerlandophone ou francophone. 

Les trajectoires se sont néanmoins vite éloignées : fin 2019, on est vraiment en "mobile first" lorsqu’il s’agit d’accéder à Internet au cours d’un jour moyen. La pénétration du smartphone sur ce critère est même devenue le double de celle du PC… Pendant ce temps, la tablette suit un chemin beaucoup plus modeste, mais stable. En agrégeant celle-ci et le smartphone, l’accès uniquement mobile à Internet (sites belges) concernait 30% des néerlandophones et plus de 22% des francophones au cours de l’année dernière. Pendant ce temps, en 2019 toujours, les "exclusifs PC" ne représentaient que 8% de la population flamande et moins de 7% au Sud en pénétration journalière. 

On peut également raisonnablement penser que l’accroissement de la consommation quotidienne d’Internet, surtout visible en Flandre, est à mettre au compte de de l’adoption croissante du smartphone. Cette posture "still growing" d’Internet, via le mobile, explique probablement pourquoi aucune saisonnalité de l’audience ne peut se lire dans les données Web. Alors que la télévision est bien connue pour connaître un certain relâchement de sa consommation au cours de l’été (hors grands-messes du foot, évidemment !), l’audience online paraît, elle, insensible aux chaleurs ou à la luminosité changeante. 

Pour revenir à Internet, nous avons déjà montré qu’à plus long terme (reach hebdomadaire ou mensuel), l’accès via PC redevient important : souvent bien équipés en infrastructure technologique, les "exclusifs mobiles" en jour moyen finissent généralement par utiliser un ordinateur sur la durée. Il reste toutefois que les premiers contacts des internautes belges avec un message publicitaire online ont toutes les chances d’être d’abord via mobile. Une donnée capitale pour l’ensemble du marché, de la conception à la planification média.

Archive / INTELLIGENCE