Nl
Close

CREATIONS

"This is our Culture" : Les artistes flamands recouvrent de jaune 60% de leurs oeuvres avec BBDO

Lundi 18 Novembre 2019

La semaine dernière, plus de 500 artistes flamands ont partagé des photos et des vidéos de leurs oeuvres recouvertes à 60% du jaune flamand. 

Hans Op de Beeck, Guillaume Bijl, Mathias Schoenaerts, Veerle Baetens, Titus de Voogt - pour ne citer qu'eux - ont dépeint un tableau on ne peut plus clair : en décidant de supprimer 60% des subsides qui leur sont accordés, la Région Flamande supprime 60% de notre culture. Celle d'aujourd'hui et celle de demain.

State of the Arts, une plateforme ouverte aux artistes, a mené campagne pour sensibiliser l'opinion publique et les politiques au fait que la culture dont nous jouissons aujourd'hui n'est pas tombée du ciel : Chaque artiste a ou a eu la chance de pouvoir essayer, expérimenter, développer... Et cela, ce sont les subsides qui l'ont permis. 

L'idée de la campagne a été présentée par BBDO lors d'une assemblée extraordinaire au Beursschouwburg. 

Sebastien De Valck, DC de BBDO : « Nous travaillons tous les jours avec des artistes, acteurs, compositeurs, réalisateurs... Avant d'être connus, ils ont tous commencé par des petits projets. Economiser 60% menace d'assécher le vivier créatif de la Flandre. Nos créatifs se sont dès lors mis à réfléchir et très vite, Frédérik Clarysse et le freelance Johan Van Oeckel ont pitché leur idée devant 2.000 personnes au Beursschouwburg. Tout le monde s'est montré enthousiaste et prêt à foncer pour la réaliser. »

Le hashtag #Thisisourculture s'est propagé à la vitesse de l'éclair et l'action a commencé à vivre d'elle-même. Des filtres en tous genres sont apparus, le Kaaitheater a recouvert son site web et ses affiches de 60% de jaune ; d'autres ont demandé à leurs spectateurs de recouvrir leur visage de 60% grâce à un leaflet jaune.

A Hasselt, des artistes anonymes ont exposé leurs oeuvres peintes à 60% en jaune dans les rues. 
La musicienne Ioana Mandrescu a pour sa part joué la sonate au Claire de Lune de Beethoven en enlevant 60% des notes... Et tout cela a percolé sur les réseaux sociaux. 

La pétition pour inciter le gouvernement Jambon à revenir sur sa décision a déjà été signée par plus de 60.000 personnes. 

Archive / CREATIONS