Nl
Close

BRANDS

Le gouvernement wallon casse le deal Nethys-Providence

Dimanche 6 Octobre 2019

Le gouvernement wallon casse le deal Nethys-Providence

Le nouveau gouvernement wallon a pris trois arrêtés cassant la vente par Nethys de 51% de ses parts dans VOO au fonds américain Providence, ainsi que celles de la société d'énergie Elicio et de la firme de services informatiques Win à Ardentia et Ardentia Tech. Décrivant ces procédures de vente comme « contraires à l’intérêt général », Pierre-Yves Dermagne, ministre wallon du Logement et des Pouvoirs locaux en charge du dossier, a par ailleurs annoncé qu'il avait transmis au procureur fédéral des éléments susceptibles de constituer des infractions pénales. 
 
S’agissant plus précisément de la vente de 51% de VOO, l’arrêté du gouvernement reconnaît que « Nethys a bien initié une procédure concurrentielle de vente, mais que sa mise en oeuvre présente plusieurs lacunes qui permettent de douter que les meilleures conditions, financières et autres (concernant l’emploi et l’ancrage des centres décisionnels), ont pu être obtenues ». Il ajoute que « pareille procédure n’est pas de nature à obtenir les meilleures conditions pour les actionnaires publics, ce qui heurte l’intérêt général ».

Suite à cette décision, les membres du conseil d'administration de Nethys ont annoncé leur démission, disant regretter une décision préjudiciable aux intérêts de l’entreprise, précisant qu’ils n’étaient pas prêts à participer à « la remise en cause d’un plan stratégique indispensable » et concluant qu’ « ils ne laisseront pas leur honneur foulé aux pieds. »
 

Archive / BRANDS