Nl
Close

MEDIA

JAM et Viva+, les deux nouvelles radios de la RTBF

Jeudi 26 Septembre 2019

JAM et Viva+, les deux nouvelles radios de la RTBF

Ce vendredi 27 septembre, la famille RTBF s'agrandira avec deux nouvelles stations de radio, Viva+ pour les auditeurs un peu plus matures, et JAM, qui s'adresse au groupe-cible des 25-35 ans. Les deux radios ne pourront s’écouter que par voie numérique, donc via DAB + et en ligne (via radioplayer.be).
Viva+ se positionne sous le slogan "Vos chansons ont une histoire" comme complément de VivaCité et accordera une attention particulière au patrimoine musical qui ne s’entend plus ailleurs, à la fois issu de l'histoire de la musique francophone et internationale, en particulier des années 1960 et 1970. Pour autant, la station ne sera pas un "robinet musical", nous dit-on : il s’agira d’une radio avec une programmation live, avec des animateurs connus du public, comme Bernard Dewee, Serge Van Haelewijn, Jocelyn Tomme et Marc Vernon, ainsi qu’une attention portée à l'info (régionale).

JAM de son côté, vise un public plus jeune et souhaite offrir une sélection éclectique à travers une vaste gamme de musiques actuelles, allant du rock à la musique urbaine, en passant par la musique du monde ou au nouveau jazz. Le rôle principal sera réservé aux artistes à venir, dont certains jouissent déjà d'une certaine renommée. La devise ? "L’innatendu - l’inentendu". JAM fonctionnera sans présentateur, mais aussi sans algorithme : autrement dit, à l’opposé de ce qui se passe en streaming, la programmation se fait par une équipe en chair et en os, manuellement. Les fans trouveront plus d’informations et d’articles sur les artistes en question sur le site web correspondant. La chaîne finira par proposer également des podcasts. Des synergies avec les autres marques de la maison suivraient à court terme pour les deux nouvelles stations.

« La RTBF propose désormais neuf stations en DAB + (en plus de JAM et de Viva+, il s’agit de La Première, VivaCité, Classic 21, Pure, Musiq3, Tarmac et Mix RTBF, ndlr.) et contribue à faire de la radio le média le plus démocratique, le plus universel et le plus diversifié qui soit », a déclaré Jean-Paul Philippot, Administrateur général de la RTBF, qui lors de la conférence de presse a brièvement résumé les avantages du DAB+. Parlant du temps nécessaire pour que ce mode d’écoute s’installe, il a souligné que la bande FM à l’époque avait également eu besoin de temps pour se faire une place dans ses habitudes de consommation. En passant, il a insisté sur la nature "GDPR proof" du DAB + qui permet aux auditeurs d'écouter la radio « de manière anonyme et totalement gratuite ». Enfin, il a également annoncé que les secteurs public et privé s'uniront pour promouvoir ce qu’il a appelé « l’enrichissement du paysage radio », tout en précisant qu'un certain nombre de nouvelles initiatives privées seraient lancées à la fin du mois de novembre et que de grands efforts seraient fournis pour promouvoir le DAB+ au niveau national. « La force de la radio reste sa capacité d’exciter notre imaginaire », a-t-il conclu.

Viva+ et JAM seront, à l’instar des autres stations RTBF, commercialisées par la RMB.

Archive / MEDIA