Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : la faiblesse toute relative de Facebook en Belgique

Dimanche 1 Septembre 2019

Seen from Space : la faiblesse toute relative de Facebook en Belgique

Assets :


Tout récemment, certains articles de presse ont fait état d’une baisse de "l’activité" des Belges sur Facebook sur les premiers mois de 2019. La source exacte de ces estimations n’est pas connue. Parlant de source, le Global Web Index (GWI), auquel Space a souscrit pour les données belges, permet un suivi trimestriel des comportements digitaux dans notre plat pays.

Au nombre de ceux-ci figure évidemment la fréquentation des réseaux sociaux. Facebook inclus, naturellement. Et ce qui apparaît de plusieurs analyses (notre graphique de cette semaine considère la fréquentation quotidienne), c’est que la baisse de fréquentation n’est pas réellement avérée si on prend en compte l’ensemble de la population étudiée par le GWI, soit les utilisateurs d’Internet de 16 à  64 ans.

Avec une pénétration proche des 70% pour la période avril-juin 2019, Facebook ne montre au contraire aucun signe de faiblesse dans notre pays. On distingue bien une cassure chez les moins de 25 ans, mais d’une part elle n’est pas neuve : elle date de la vague du deuxième trimestre 2018 (celui où a éclaté le scandale Cambridge Analytica) et d’autre part, la force de frappe du réseau reste importante, même chez les plus jeunes. Tendanciellement, c’est plutôt chez les aînés que Facebook a progressé au cours des dernières vagues d’enquête. Bref, pour décrire le statut actuel de la fréquentation de Facebook en Belgique, choisissez plutôt l’option "c’est compliqué".

Archive / INTELLIGENCE