Nl
Close

MEDIA

Des membres du Congrès demandent à Facebook de surseoir à son projet Libra

Mercredi 3 Juillet 2019

Aux Etats-Unis, dans une lettre ouverte à Facebook, la présidente de la Commission des services financiers du Congrès et plusieurs députés (républicains et démocrates) ont demandé à l'entreprise de surseoir son projet Libra, le temps de pouvoir examiner correctement la portée de cette nouvelle "devise". 
 
« Cela soulève de sérieuses préoccupations en matière de vie privée, de commerce, de sécurité nationale et de politique monétaire, non seulement pour plus de 2 milliards d’utilisateurs de Facebook, mais également pour les investisseurs, les consommateurs et, plus largement, pour l’ensemble de l’économie mondiale » écrivent-ils. La lettre évoque aussi les risques en matière de blanchiment et d’activités frauduleuses souvent associées aux cryptomonnaies. 
 
« Si des produits comme Libra ne sont pas réglementés correctement et sans une surveillance suffisante, ils pourraient poser des risques systémiques qui mettraient en péril la stabilité financière américaine et mondiale », estiment encore les signataires de cette lettre ouverte.

Archive / MEDIA