Nl
Close

MEDIA

Mise sur orbite d'Azerion Belgium

Mercredi 26 Juin 2019

Mise sur orbite d'Azerion Belgium

AdUX a vécu, place à Azerion. Quelques mois après la prise de participation de 25% de ce groupe néerlandais dans son capital, l'ex Hi-Media change à nouveau de nom, et étend son périmètre à l'aune des activités médias, gaming et adtech de ce géant assez méconnu jusqu'ici qui opère depuis Schipol dans 14 marchés (EMEA), emploie un millier de collaborateurs et réalise entre 250 et 300 millions d'euros de chiffre d'affaires. 

Azerion a été créé en 2014 par deux ingénieurs turcs, Atilla Aytekin et Umut Akpinar, qui ont très vite compris le potentiel du gaming mobile. Depuis, s’appuyant sur le succès de jeux comme Governor of Poker (véritable cash machine, au sens propre du terme), le groupe se développe à partir d'acquisitions menées à un train d'enfer dans ces domaines et dont la dernière en date d'hier est la division de jeux mobiles de Spil Games. 
 
Outre le gaming (création de contenus, agrégation et édition), Azerion s’est également spécialisé dans la pub digitale, l'adtech, les data, etc. avec des produits dédiés aux publishers ou aux annonceurs (Improve, Sellbranch, Widespace, Leads, etc.). 
 
Comme l'explique Vincent Delmotte, Country Manager d'Azerion Belgium, l'ambition du groupe est de rivaliser avec les AppNexus et Google en créant un écosystème qui fournit aux consommateurs, annonceurs et éditeurs locaux un environnement sûr et premium pour connecter à travers les médias, la technologie et le divertissement : « Aux anciennes activités et marques d’AdUX - Quantum, AdPulse et AdMoove -, nous ajoutons en quelque sorte une couche consumer avec des offres de gaming et davantage de tech, que nous allons offrir à nos publishers afin d’enrichir et de mieux monétiser leurs contenus. » 
 
Les ambitions d’Azerion Belgium sont à la hauteur de celle du groupe : « Nous voulons doubler notre chiffre d’affaires, tenant compte d’une croissance organique de 15% », ajoute Vincent Delmotte.
 
Parmi les premières nouveautés présentées, on notera le repositionnement du trading desk AdExpert qui va désormais commercialiser les data d’Azerion, et accessoirement, le relancement de la plateforme vidéo ViKe initié en son temps par RMB.
 
Voir également ici.

Archive / MEDIA