Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : la TV n'a pas démérité lors de la soirée électorale

Dimanche 2 Juin 2019

Seen from Space : la TV n'a pas démérité lors de la soirée électorale

Si les sites d’informations ont montré une poussée d’adrénaline, la télévision a de son côté enregistré un niveau d’audience élevé pour un dimanche de mai, sans parler de record pour autant. On parlera plutôt d’une réorganisation éphémère de l’audience.

Dans le Nord, les scores de VTM et Eén, qui couvraient toute deux l’événement dès 8 heures, étaient très au-dessus de leur moyenne dominicale. Même si VTM a réalisé d’excellents résultats pour un dimanche, Één a cependant été très largement préférée à la chaîne privée. On observe un différentiel important sur toute les cibles, mais le phénomène s’accentue particulièrement sur les plus âgés et les groupes sociaux élevés. L’intérêt des téléspectateurs flamands était en tout cas évident, la part d’audience cumulées de Eén et VTM entre 8 et 22 heures oscillant entre 60% et 80% suivant les cibles.

Dans le Sud, La Une et RTL-TVI avaient dédié une bonne partie de la journée à l’événement. De 11 à 23 heures pour RTL-TVI, La Une ayant par contre commencé le grand direct à 15 heures. Stratégie payante pour RTL en milieu de journée avec un journal de 13 heures très loin devant celui de La Une. Par contre, sur la longueur (15:00-23:00), La Une a clairement pris l’ascendant sur sa rivale, en tous cas sur les plus de 35 ans. Ceci malgré une poussée d’audience pendant le journal de 19 heures durant lequel RTL-TVI reprenait la tête. 

Comme dans le Nord, le différentiel privé/public est particulièrement marqué sur les cibles plus âgées et les groupes sociaux élevés. Les téléspectateurs francophones ont été moins assidus que les flamands, la part d’audience cumulée de La Une et RTL-TVI oscillant entre 30% et 55% suivant les cibles (15:00-23:00).

NB : Nous parlons évidemment ici de l’audience live augmentée de l’audience différée regardée le jour même (Live + Vosdal).
 

Archive / INTELLIGENCE