Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : la pub sur les réseaux sociaux montre de grands écarts locaux

Vendredi 12 Avril 2019

Seen from Space : la pub sur les réseaux sociaux montre de grands écarts locaux



$160 millions, soit environ 142 millions d’euros : c’est la valeur estimée de la pub sur les différents réseaux sociaux en Belgique au cours de l’année dernière. Si l’on rapporte ce montant à ce que GroupM estime pour la totalité du marché média dans notre pays, Facebook, Twitter et les autres pèseraient ensemble un peu moins de 7% du total réalisé en 2018. 

En absolu, selon FIPP et Statista, qui est à l’origine de l’estimation, ce sont les gros marchés européens parmi les 15 étudiés qui dominent le classement : le Royaume-Uni en tête, suivi par l’Allemagne, la France et les grands pays méditerranéens – l'Espagne et l'Italie. L’image se nuance un peu lorsqu’on neutralise l’effet de taille, en rapportant ces valeurs au nombre d’habitants respectifs. Avec cette correction, le Royaume-Uni reste en tête, mais la plupart des pays scandinaves se retrouvent alors directement après. 

Un axe Nord/Sud se profile assez clairement : les pays du Sud de l’Europe se retrouvent en tout cas en fin de classement quand pas mal de pays nordiques occupent les premières places. Quant à la Belgique, elle se retrouve alors insérée entre la Suisse et l’Autriche. Une situation finalement assez logique. 
On notera qu’en moyenne dans les pays étudiés, l’investissement pub par habitant sur les réseaux sociaux était de quelque 16 euros en 2018. Avec des variations importantes comme on peut le constater : ceci montre combien, même face à des acteurs globaux développant une offre uniforme, l’investissement média reste une particularité très locale.

Archive / INTELLIGENCE