Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : le DM est une affaire de retailers

Samedi 23 Mars 2019

Seen from Space : le DM est une affaire de retailers

Les différents médias ne sont pas utilisés de la même manière par les différents secteurs d’activité, et c’est particulièrement vrai ici. En 2018, 69% des investissements DM étaient réalisés par le groupe économique "Distribution", avec 34% provenant de la seule grande distribution, 15% de la vente à distance et 12% des points de vente habillement. Le groupe "Services" représentait quant à lui 16% des investissements 2018 principalement via les services financiers et les associations caritatives. Vient ensuite, pour 6%, le groupe "Culture, tourisme, loisirs" mené par les tour operators, les médias et les éditeurs. Trois groupes économiques seulement représentent donc plus de 90% des investissements. 

Dans cette même logique de concentration, le groupe Colruyt représente à lui seul 23% (!) du total. Outre Colruyt, les 3 Suisses, Damart, Carrefour et SHV (Makro) forment le top 5 pour 40% des investissements. Arrivé au top 10 on a déjà dépassé les 50%. Quant au ranking des annonceurs tous médias confondus, il subit évidemment des mouvements parfois importants. En incluant le DM, le groupe Colruyt passe de la huitième à la deuxième place (le DM représente 58% de son nouveau media mix), le groupe Carrefour du rang 20 au rang 14.

Il va sans dire que toute information supplémentaire sur la communication des marques est toujours la bienvenue, et la publications des chiffres DM dans MDB a un intérêt certain. On notera cependant que si celle-ci donne un véritable éclairage supplémentaire à quelques secteurs d’activité, elle se révèle par contre assez anecdotique dans la majorité des univers de concurrence.

Archive / INTELLIGENCE