Nl
Close

BRANDS

Christine Van den Berghe (Lijncom) : « En pensant bus ou tram, les créatifs, les agences et les annonceurs contribuent activement à la mobilité »

Vendredi 8 Mars 2019

Christine Van den Berghe (Lijncom) : « En pensant bus ou tram, les créatifs, les agences et les annonceurs contribuent activement à la mobilité »

Lijncom a lancé un défi aux créatifs avec le soutien de Creative Belgium et Media Marketing : imaginer une campagne remarquable sur bus ou tram, avec à la clé "Rock & roll on wheels!", soit l'opportunité pour le grand gagnant, et 15 de ses collègues, de se rendre en bus aux Creative Belgian Awards, le 24 mai à Knokke. Ces VIP's pourront passer du bon temps, faire la fête et s'éclater dans le bus. Retour à l'agence compris.

La Managing Director de Lijncom, Christine Van den Berghe, explique pourquoi ce véritable traitement de star…
 
Pourquoi cette compétition créative ?
 
L’objectif est principalement d'encourager les jeunes créatifs à prendre de nouveau en considération les transports en commun, quand ils planchent sur une campagne. Maintenant, ce n'est pas une première. Les plus seniors se souviendront qu'il y a quelques années, Lijncom organisait déjà les Best of Mobility Awards - BOM Awards pour les intimes -, une compétition similaire très appréciée à l'époque des agences et des créatifs.
 
Avec cette nouvelle compétition, Lijncom offre aux créatifs, aux agences, mais aussi aux annonceurs, une opportunité unique de se démarquer d'une façon remarquable.
 
Quel est l'impact réel d'une campagne sur un bus ou un tram ? 
 

Une campagne sur un bus ou un tram a la particularité d'être incontournable, non blocable ou "inzappable", ce qui est déjà assez exceptionnel de nos jours…
 
Par ailleurs, une campagne sur un bus ou un tram touche principalement des personnes jeunes et actives : 68% des utilisateurs ont moins de 54 ans et 61% utilisent le transport en commun pour se rendre au travail (30%) ou à l'école / l'université (31%).
 
Une telle campagne est ensuite extrêmement pertinente, et donc efficace, aux niveaux local et régional. Par définition, un transport en commun a pour vocation de passer devant les portes de tous les commerces, mais aussi d'amener les consommateurs aux points de vente… Les annonceurs locaux ou régionaux l'ont généralement bien compris. Ils considèrent même le bus ou le tram de leur région,comme leur propre véhicule, et accompagnent souvent leurs campagnes d'activations à l'intérieur des véhicule.
 
En juin 2018, en collaboration avec AQRate, nous avons testé des campagnes à Gand et Anvers, ainsi que dans d'autres grandes villes belges. Les résultats obtenus démontrent clairement que la publicité sur les véhicules De Lijn fait efficacement son travail. Pas moins de 91% des répondants déclarent avoir vu la campagne, que ce soit sur le côté ou à l'arrière des bus ou des trams. Mieux, 53% déclarent même l'avoir vue plusieurs fois sur la semaine…
 
Y a-t-il des restrictions techniques ou tout est possible et envisageable en matière d'habillage publicitaire d'un bus ou d'un tram ? 
 
Il y a principalement des restrictions techniques en termes de matériaux que nous pouvons utiliser sur nos véhicules, notamment au niveau des vitres pour lesquelles nous travaillons avec des autocollants transparents, afin d'assurer une visibilité et un confort optimaux pour les utilisateurs. 
 
Pour le reste, nous proposons pas moins de 30 formats différents, à la fois dans et sur le véhicule. Les créatifs ont également la possibilité de laisser totalement libre cours à leur imagination grâce à la formule "free style", avec laquelle ce n'est qu'une fois le projet soumis que nous envisageons sa faisabilité ou non.
 
Enfin, les annonceurs ont l'opportunité de réquisitionner l'entièreté du véhicule, intérieur et extérieur, avec à nouveau différents formats à leur disposition, que ce soit l'habillage intégral, des floorstickers, des wobblers, etc. 
 
Cette technique s'adresse-t-elle à un type d'annonceur en particulier, ou est-elle efficace pour tous types d'annonceur ? 
 

A priori, chaque annonceur peut se distinguer de façon originale via une campagne sur un transport en commun. Notre portefeuille clients est très vaste. Cela va des marques nationales, voire internationales, aux petits commerces de proximité, mais aussi aux événements organisés par les régions ou les villes, dont la notoriété est rapidement boostée grâce à ce type de campagne.
 
Concrètement, à quoi peuvent s'attendre le grand gagnant et ses 15 collègues durant le trajet A/R et leur nuit à Knokke ?
 
Ils peuvent s'attendre à un traitement de star ! Nous mettons à leur disposition un véritable tour bus, comme ceux utilisés par les rock stars pour leurs déplacements à l'occasion d'une tournée. Pour le reste, tout comme pour les rock stars, ce qui se passera dans le tour bus restera dans le tour bus (rires)…
 
La compétition a vraiment pour objectif de remettre les transports en commun top of mind auprès des créatifs et des agences. Par ailleurs, il faut savoir que chez De Lijn, tout l'argent de la publicité est intégralement réinvesti dans la flotte, notamment au niveau du confort des utilisateurs ou des communications. Autrement dit, en pensant bus ou tram, les créatifs, les agences et les annonceurs contribuent activement à améliorer la mobilité.

Archive / BRANDS