FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : Les paradoxes du smartphone en Flandre (et probablement ailleurs)

Vendredi 8 Mars 2019


Seen from Space : Les paradoxes du smartphone en Flandre (et probablement ailleurs)
L’exploration du Digimeter 2018 nous offre quelques beaux exemples d’une espèce de schizophrénie numérique ambiante. Prenez le smartphone : il affiche une croissance explosive au cours des dernières années. Sa pénétration dépasse maintenant les 80% (pas très éloignée des 77% que pointe l’Establishment Survey du CIM sur la même population) et tend à présent à contaminer les seniors, jusqu’ici plus réticents. Ajoutez-y un attachement énorme : depuis l’édition 2016, le smartphone est l’appareil que les Flamands interrogés considèrent comme le plus indispensable, et l’écart avec le deuxième (l’ordinateur en l’occurrence) s’est encore légèrement creusé en 2018. 

Par ailleurs, entre 2017 et 2018, la proportion de ceux qui déclarent passer au moins 5 heures par jour sur leur smartphone a sensiblement augmenté : 13 à 20% dans l’ensemble de la population, et même 30 à 48% chez les moins de 25 ans ! 

En parallèle, ceux qui disent agir pour gérer leur temps de consommation représentent maintenant pas moins de ¾ des utilisateurs de smartphones, alors qu’ils n’étaient qu’un peu plus d’un sur deux un an auparavant. 

Introduite cette année, la mesure d’un sentiment de dépendance au smartphone est également impressionnante :  cette sensation touche pratiquement un jeune sur deux en-dessous de 35 ans. Et pratiquement une personne sur trois en général. Tout ceci dénote une grande tension, qui ne doit pas être spécifique à la Flandre d’ailleurs. Et pose la question de l’après : combien de temps peut-on continuer à pratiquer de plus en plus une activité dont on dit pourtant qu’elle est trop addictive ? Peut-être ces comportements paradoxaux se résoudront un jour en une "hygiène numérique" dans l’usage du smartphone. Peut-être, mais aujourd’hui nous en sommes encore à la phase schizophrénique.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

A quoi ressemble l'Entreprise immortelle de Fons Van Dyck ?

A quoi ressemble l'Entreprise immortelle de Fons Van Dyck ?



DOSSIER  



Michel Van der Poorten (IBM) : « 90% des données disponibles mondialement ont été générées au cours des 24 derniers mois »  


A intervalles réguliers, à l’initiative de Wavemaker Belgium, les équipes de l’agence de GroupM et ses clients se réunissent pour suivre une présentation donnée par un conférencier inspirant. « Le...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Votre stratégie Voice Marketing est-elle prête ?, par Damien D'Ostuni (Innovation & Activation Expert, Wavemaker)   


Le smart speaker offre un nouveau terrain de chasse au cœur même du foyer et à fort potentiel pour les marques. Comment dès lors en tirer profit, sachant que l’interface se contrôle généralement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Instagram au kilo  


Aujourd'hui, Instagram fédère chaque mois plus d'un milliard d'utilisateurs actifs à travers le monde, dont la moitié a entre 18 et 24 ans. Une cible de choix pour les annonceurs en quête de...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier