FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Céramique : la B-side d'Alex Gabriels

Vendredi 8 Février 2019


Céramique : la B-side d'Alex Gabriels
Dans cette rubrique, nous mettons à l'honneur des professionnels du secteur qui ont une activité créative à côté de leur job principal. Cette semaine, la directrice artistique Alex Gabriels nous parle de son travail sur la céramique. 
 
Quelle est votre B-side ?
 
Je travaille la céramique pour créer des objets utilitaires ou décoratifs. Mais c’est quand même la céramique usuelle qui m’occupe la plupart du temps. Cela dit, je m’efforce de transformer une table en un objet de pure beauté…
 
Comment l’idée vous est-elle venue ?
 
Dans ma jeunesse, c’est-à-dire il y a pas mal de temps, j’ai suivi pendant un an des cours du soir en céramique à Anvers. Mais bien vite cela s’est avéré incompatible avec mes obligations privées et professionnelles. J’ai donc dû abandonner cette activité à mon grand regret, mais elle ne m’est jamais sortie complètement de la tête. J’avais bien l’intention de m’y remettre dès que j’aurais plus de temps libre. Ce moment est enfin arrivé il y a six ans, et je me suis inscrite à une formation en céramique à Malines. J’y ai appris toutes les facettes de cet artisanat : le modelage à la main, le moulage, le tournage... C’est surtout cette dernière technique qui me fascine, mais je ne l’ai pas tout de suite mise en pratique, faute d’équipements adaptés. Il y a deux ans, nous avons déménagé dans une maison neuve dotée d’un atelier. C’est alors que je me suis vraiment mise au tournage.
 
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
 
L’absence de briefing, le travail solitaire, sans team mate avec qui échanger ou directeur créatif pour me guider... Les possibilités sont illimitées, personne n’est là pour me dire ce que je dois faire, et cela rend parfois les choses difficiles. Cette façon de travailler n’a rien à voir avec celle dans la publicité. Mais j’ai le sentiment d’être sur la bonne voie, car tous mes clients sont heureux, encore une différence avec le monde de la pub !
 
En quoi votre métier vous aide-t-il dans votre B-side ?
 
Manier le tour de potier ne demande pas seulement une compétence technique, mais aussi de la créativité. On commence par dessiner ce que l’on veut obtenir pour le réaliser ensuite. S’il s’avère que cette forme ne correspond pas au modèle sur papier, il faut la perfectionner, tout comme dans la publicité. Une idée embryonnaire peut souvent encore faire l’objet de nombreuses améliorations, et c’est exactement la même chose avec la céramique : il s’agit dans les deux cas d’une quête de la création idéale.
 
En quoi votre B-side vous aide-t-elle dans votre métier ?
 
Je n’ai pas besoin de faire du yoga ou de consulter un thérapeute. La céramique est ma thérapie pour rester zen. En même temps, elle me donne l’énergie nécessaire pour faire face au stress dans mon travail. Et puis, elle me permet de trouver un bon équilibre entre publicité et art.
 
Où peut-on voir votre travail ?
 
On peut voir mon travail sur Instagram : alexgabrielsceramics ; mon site web alexgabriels.comest en construction. Chez moi, j’ai un showroom où mes céramiques sont exposées, que l’on peut visiter sur rendez-vous. Et, depuis peu, on peut aussi voir ma production au concept store St. Vincents à Anvers.
 
Que vous manque-t-il pour booster votre projet ?
 
Développer l’aspect commercial. Pour ce faire, j’ai besoin d’un bon account. Un candidat ?
 
A qui souhaitez-vous passer le relais ?
 
A mon grand ami Christophe Ghewy. En plus de son agence Bowling Brands, il s’implique aussi à fond dans le domaine artistique. Sa maison est un vrai musée, et je soupçonne qu’il vous pondra un petit bijou pour cette rubrique...



ARCHIVE / CREATIONS






INTERVIEW

Vicky Willems et Jean-Marie Margrève (Strategie): « Quand le coeur donne la direction, la tête suit tout naturellement »

Vicky Willems et Jean-Marie Margrève (Strategie): « Quand le coeur donne la direction, la tête suit tout naturellement »



DOSSIER  



Merit Awards 2019 : les lauréats et les finalistes   


Cette année, aux côtés de la rédaction de MM et sous la présidence de Mieke Debeerts (Chief Customer Experience & Marketing Communications Officer, Belfius), le jury des Merit Awards 2019 a...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Pour s'affranchir des stéréotypes publicitaires  


Ces dernières années, de nouvelles dynamiques publicitaires émergent en miroir de la société. Initiées notamment par des groupes comme Unilever et P&G, elles contribuent à montrer les différentes...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier