FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : TV on other screens - l'audience fantôme

Vendredi 8 Février 2019


Seen from Space : TV on other screens - l'audience fantôme
Les chiffres du CIM TV sont formels, la diminution du volume de vision est tangible. Mais il y a peut-être cependant un petit bémol à apporter à cette constatation.

Aucun doute : la vision des chaînes de TV est en diminution, alors que le volume des "other screen usage" progresse nettement. C’est sur les plus jeunes que le déficit est le plus marqué. Mais on parle bien ici de variations de l’audience mesurée des écrans de télévision et uniquement des écrans de télévision, excluant donc tout autre écran. Une certitude toutefois : on regarde "de la télévision" via d’autres écrans que celui de la TV, mais nos outils actuels ne nous permettent malheureusement pas de la quantifier précisément. Nous mesurons donc aisément les minutes perdues sans pouvoir mesurer les minutes gagnées.

L’Establishment Survey interroge cependant ses répondants sur leur consommation de programmes TV via d’autres écrans que celui de la télévision. Chez les 12-44 ans, une personne sur cinq déclare regarder la TV en Live sur d’autres écrans, une sur quatre dit regarder la TV en différé, et une sur trois déclare la vision de films, séries, divertissements issus de la TV. Ceci s’accentue sur les plus jeunes et les groupes sociaux les plus élevés, et ces comportements semblent devenir plus fréquents avec le temps. A défaut d’être majoritaires, ces sessions de vision sont bel et bien génératrices d’une audience qui nous échappe. Or les groupes cibles qui déclarent le plus avoir recours à ces options sont aussi ceux sur lesquels on observe les pertes d’audiences les plus marquées dans le CIM TV.

Soyons réalistes : il y a peu de chances que le volume de vision généré via les autres écrans compense celui perdu via les écrans de télévision. Mais il y a ici une inconnue qui montre les limites de la mesure d‘audience actuelle par rapport aux multiples modes de consommation TV qu’offrent les techniques actuelles.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Vicky Willems et Jean-Marie Margrève (Strategie): « Quand le coeur donne la direction, la tête suit tout naturellement »

Vicky Willems et Jean-Marie Margrève (Strategie): « Quand le coeur donne la direction, la tête suit tout naturellement »



DOSSIER  



Merit Awards 2019 : les lauréats et les finalistes   


Cette année, aux côtés de la rédaction de MM et sous la présidence de Mieke Debeerts (Chief Customer Experience & Marketing Communications Officer, Belfius), le jury des Merit Awards 2019 a...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Pour s'affranchir des stéréotypes publicitaires  


Ces dernières années, de nouvelles dynamiques publicitaires émergent en miroir de la société. Initiées notamment par des groupes comme Unilever et P&G, elles contribuent à montrer les différentes...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier