FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Mie van der Auwera et Myra Nurski (MMBSY) : « Nous sommes ravies de renforcer la présence féminine au sein de Duval Union »

Vendredi 1 Février 2019


Mie van der Auwera et Myra Nurski (MMBSY) : « Nous sommes ravies de renforcer la présence féminine au sein de Duval Union »
Après avoir rejoint l’année dernière la constellation Duval Union, l’agence de RP anversoise Media Mania a changé ce vendredi son nom en MMBSY. A cette occasion, nous avons rencontré les Managing Partners, Mie van der Auwera et Myra Nurski, qui ont toutes deux acquis une solide expérience chez Sanoma, l’une dans la rédaction et l’autre en tant qu’account. Leur objectif ? Renforcer les compétences digitales et sociales de l’agence de RP, mais aussi mettre leur savoir-faire en matière de content marketing au service des marques.

Pourriez-vous tout d’abord nous présenter brièvement MMBSY ?

Myra Nurski : A l’origine, Media Mania a été fondée il y a quelques décennies par Fabienne Huyghe et Raf Caramin. Comme c’était souvent le cas à l’époque dans le secteur des relations publiques, l’agence possédait une clientèle étoffée dans le domaine de la mode et du lifestyle et s’occupait des relations presse et d'événements usuels. Entre-temps, le secteur a considérablement évolué. C’est pour répondre aux besoins liés à cette évolution que nous avons décidé d’étendre nos activités. Nous ne collaborons plus uniquement avec des journalistes, mais aussi avec des blogueurs et influenceurs. Les services que nous offrons à nos clients ne se limitent plus aux RP classiques. 

Mie van der Auwera : Notre nouveau nom est pour nous une façon d’indiquer qu’un vent nouveau souffle dans l’agence. MMBSY entend jouer le rôle de brand ambassador en exploitant tous les canaux existants, qui souvent interagissent. Nous voulons aussi miser sur le marketing d’influence et sur les réseaux sociaux. C’est pour l’instant notre principal pôle de croissance, car le marché est très demandeur et la plupart des marques ne peuvent pas faire face toutes seules à cette question complexe. Nous pouvons également nous occuper de la gestion d’une communauté. 

Nous misons sur le content marketing en nous basant sur notre expertise en la matière. Nous prenons en charge l’ensemble du processus, du premier entretien approfondi à la mise en œuvre en passant par la détermination de la stratégie. Pour ce faire, nous disposons d’une équipe interne de content managers, renforcée par des free-lances, dans le but de mettre à profit la créativité de chacun.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

L’utilisation de sources fiables est au cœur de notre vision. Il s’agit de faire raconter l’histoire d’une marque par quelqu’un qui inspire confiance. Ce peut être un journaliste, mais aussi un blogueur ou influenceur. Ils jouissent tous de la confiance de leur communauté. Grâce à notre passé, nous disposons d’un showroom, ce qui constitue un atout supplémentaire pour les influenceurs, car cela nous permet d’être très réactifs. Un autre aspect de notre offre est notre expertise en matière de contenus. Nous connaissons parfaitement les rouages du travail au sein des rédactions. Comme celles-ci sont de plus en plus réduites aujourd’hui, notre contribution est souvent très appréciée. Il est donc important d’offrir nos contenus sous la bonne forme et au bon moment. Sans oublier la bonne personne, bien sûr.

MN : Nous réalisons aussi de nombreuses vidéos en interne, en nous associant les services de free-lances, parce que nous voulons garder notre structure "lean & mean" : légère, avec des coûts limités et agile. Ce qui ne veut certainement pas dire que le print est mort ; le papier peut encore apporter une énorme valeur ajoutée dans un plan de RP.

Actuellement, votre portefeuille se compose principalement de marques de mode. Est-ce un choix délibéré ?

Nous sommes en effet très actifs dans la mode, pour des marques belges, mais nous nous ouvrons de plus en plus à la déco, au food, au secteur du voyage, aux bonnes causes et même à l’automobile. 

Votre nouveau branding a été réalisé par Duval Branding. Est-ce un avantage de faire partie du groupe Duval Union ?

MVDA : Sans aucun doute. Nous avons mis en place différents types de collaboration, notamment avec FairEtail (performance marketing) et l’agence publicitaire Friendship. Qui plus est, nous faisons usage de la plateforme Influo pour mesurer les performances des influenceurs, ce qui est très important aujourd’hui dans nos collaborations avec les marques, car les annonceurs veulent un ROI. Nous analysons chaque campagne par influenceur. Il s’agit de trouver la bonne adéquation entre une marque et un influenceur, ce dernier devenant son porte-parole ou même un ambassadeur dans le cadre d’une relation à long terme. 

MN : Nous sommes ravies de renforcer la présence féminine au sein du management de Duval Union. C’est un atout d’appartenir à un réseau connu pour son esprit innovant. La concurrence en RP est féroce et ceux qui ne s’adaptent pas sont condamnés à disparaître. Notre nouvel environnement de travail (sur la place branchée Regine Beerplein, ndlr.) est aussi très porté sur la créativité. Du reste, nous avons changé notre politique de RH, en favorisant le travail à domicile et un mode de vie plus sain : nous voulons que les gens soient heureux de nous avoir comme employeur.



ARCHIVE / AGENCIES - PR & PUBLIC AFFAIRS






INTERVIEW

A quoi ressemble l'Entreprise immortelle de Fons Van Dyck ?

A quoi ressemble l'Entreprise immortelle de Fons Van Dyck ?



DOSSIER  



Michel Van der Poorten (IBM) : « 90% des données disponibles mondialement ont été générées au cours des 24 derniers mois »  


A intervalles réguliers, à l’initiative de Wavemaker Belgium, les équipes de l’agence de GroupM et ses clients se réunissent pour suivre une présentation donnée par un conférencier inspirant. « Le...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Votre stratégie Voice Marketing est-elle prête ?, par Damien D'Ostuni (Innovation & Activation Expert, Wavemaker)   


Le smart speaker offre un nouveau terrain de chasse au cœur même du foyer et à fort potentiel pour les marques. Comment dès lors en tirer profit, sachant que l’interface se contrôle généralement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Instagram au kilo  


Aujourd'hui, Instagram fédère chaque mois plus d'un milliard d'utilisateurs actifs à travers le monde, dont la moitié a entre 18 et 24 ans. Une cible de choix pour les annonceurs en quête de...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier