FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : le binge watching recule et streaming payant progresse

Vendredi 25 Janvier 2019


Seen from Space : le binge watching recule et streaming payant progresse
Dans la récente dernière version de l’Establishment Survey (ES) CIM, le pourcentage d’adeptes du binge watching * est en (léger) recul par rapport à sa précédente version, principalement du fait des plus de 35 ans francophones. C’est assez contre-intuitif en regard du succès de Netflix, des volumes toujours plus importants de time shift viewing, de VOD et d’enregistrements numériques mesurés dans le CIM TV, mais pas nécessairement impossible. Et si le binge watching était autant une mode qu’un comportement ? Regarder Netflix n’implique pas automatiquement la vision stakhanoviste d’une seule et même série, encore moins en ce qui concerne la vision différée. Réalité ou aléas d’une étude déclarative ? Impossible de trancher définitivement mais les items annexes sont très cohérents par rapport à des indicateurs plus objectifs. Ainsi les diverses origines des séries regardées évoluent assez logiquement dans le temps. 

La principale source des séries "bingées" reste les enregistrements maison via la set-top box, mais leur volume régresse. La seconde source est le streaming payant de type Netflix, en nette progression sur les moins de 55 ans. Ce streaming payant est d’ailleurs devenu la principale source de binge watching pour les 12-34 ans. Viennent ensuite les sources secondaires, toutes en diminution : VOD des opérateurs, sites et apps des chaînes, DVD/BluRay, et autres downloads/streamings gratuits légaux ou pas. 

La tendance semble donc être la recherche de plus de confort et de simplicité. Pour le reste, même si on observe un léger recul, ce sont toujours plus d’un tiers de la population (12+), et largement plus de la moitié des 12-34 ans, qui déclarent le pratiquer (à des fréquences diverses).

* Le binge watching est défini dans l’ES comme le fait d’avoir regardé trois épisodes ou plus de la même série TV dans la même journée.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

A quoi ressemble l'Entreprise immortelle de Fons Van Dyck ?

A quoi ressemble l'Entreprise immortelle de Fons Van Dyck ?



DOSSIER  



Michel Van der Poorten (IBM) : « 90% des données disponibles mondialement ont été générées au cours des 24 derniers mois »  


A intervalles réguliers, à l’initiative de Wavemaker Belgium, les équipes de l’agence de GroupM et ses clients se réunissent pour suivre une présentation donnée par un conférencier inspirant. « Le...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Votre stratégie Voice Marketing est-elle prête ?, par Damien D'Ostuni (Innovation & Activation Expert, Wavemaker)   


Le smart speaker offre un nouveau terrain de chasse au cœur même du foyer et à fort potentiel pour les marques. Comment dès lors en tirer profit, sachant que l’interface se contrôle généralement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Instagram au kilo  


Aujourd'hui, Instagram fédère chaque mois plus d'un milliard d'utilisateurs actifs à travers le monde, dont la moitié a entre 18 et 24 ans. Une cible de choix pour les annonceurs en quête de...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier