FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Allons-nous vraiment laisser disparaître le CCB ?

Jeudi 8 Mai 2014


Allons-nous vraiment laisser disparaître le CCB ?
C’est une époque formidable pour la créativité !
Je dirais même plus : c’est une époque formidable pour la créativité belge.
 
Jamais, depuis les années 1960 et Bernbach, la créativité ne s’était avérée aussi nécessaire et prisée qu’aujourd’hui. En notre ère numérique, les consommateurs exercent une emprise croissante sur la communication. La médiocrité est impitoyablement rejetée et la science confirme que la créativité est la recette la plus efficace.
 
Une recette que les agences belges maîtrisent d’ailleurs au-dessus de la moyenne. Depuis 2007, les Belges paradent à Cannes, bronzés et éméchés, volant d’une année record à l’autre. En Europe, la créativité n’est plus l’apanage de Londres, Amsterdam, Stockholm et Paris. Sablons donc le champagne ! Que tout le pays soit en liesse ! L’avenir nous sourit en exhibant de belles dents en or… 
 
Quoique.
 
Comme c’est souvent le cas, le cynisme nous guette. L’organisation qui a pour vocation de stimuler, favoriser et célébrer la créativité belge aujourd’hui si réputée - j’ai nommé le Creative Club of Belgium (CCB) - semble en effet sur le point de disparaître.
 
Laissons pour l’instant de côté le débat sur le comment et le pourquoi du coma artificiel dans lequel le CCB est actuellement plongé (on s’en occupera plus tard). En même temps, je n’ai pas du tout l’intention d’affirmer que tout se déroule à merveille dans ce club. Au contraire.
 
Mais de là à le laisser disparaître ?
 
Permettez-moi d’insister sur ce que nous perdrions s’il fallait en arriver là : le CCB est LE club des créatifs. Un club qui stimule, favorise et célèbre la créativité en matière de design et de publicité (au sens le plus large). Un club qui stimule et inspire les talents créatifs, les agences et les annonceurs. Un club qui fait en sorte que les idées les plus géniales, les plus innovantes, les plus audacieuses et les plus emblématiques soient primées sur les scènes les plus prestigieuses. Un club également où des confrères et consœurs veillent au maintien du prestige de la création de premier plan.
 
Le mot "créativité" est sur toutes les lèvres et tout le monde s’en revendique allègrement. Toutefois, entre la parole et l’acte, on trouve un million de motifs pour lesquels cette créativité finit souvent par faire long feu. Des motifs on ne peut plus valables, assurément. Le parcours créatif est en effet capricieux, accidenté et imprévisible. Il faut donc une bonne dose de courage et de persévérance pour faire sincèrement et résolument primer la "créativité".
 
Dans de telles circonstances, on ne peut se réjouir que d’avoir à ses côtés quelqu’un qui vous encourage et vous soutient.  Quelqu’un qui peut se prévaloir d’un palmarès et d’une expérience de trente années en développement créatif des marques. Quelqu’un qui vous inspire, vous aide et vous fait même la fête une fois par an en vous faisant monter sur un podium. Quelqu’un comme le CCB.

Geoffrey Hantson, Executive Creative Director Duval Guillaume et membre du board CCB
 
Un commentaire ?
geoffrey.hantson@duvalguillaume.com



ARCHIVE / ASSOCIATIONS






INTERVIEW

Brice Le Blévennec (Emakina Group) :

Brice Le Blévennec (Emakina Group) : "L'essentiel désormais, c'est la conception de User eXperiences élégantes"



DOSSIER  



Cinq enjeux majeurs pour le Retail  


Les temps changent. Et ces changements frappent de plein fouet le commerce de détail. La digitalisation et l’élargissement d’échelle provoqué par une grande vague de consolidation ont entièrement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2018 : le Grand Prix et les 13 campagnes en or  


A l'instar de l'édition 2017, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Closer than you think" pour Child Focus dans la compétition Media...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier