FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

La B-side d'Antoinette Ribas

Vendredi 5 Octobre 2018


La B-side d'Antoinette Ribas
A l'initiative d'Antoinette Ribas, AD chez DDB et nouvelle membre du board de Creative Belgium, nous lançons "B-side", une nouvelle rubrique, qui mettra régulièrement à l'honneur des professionnels du secteur qui ont une activité créative à côté de leur job principal. Et qui de mieux que son instigatrice pour l'étrenner…
 
En quoi consiste votre B-side ? 
 
Je crée des objets écologiques et durables. Par exemple, je suis en train de lancer une gamme d’étagères en bois et en liège, complètement modulables et 100% recyclables. 
 
J’ai décliné cette gamme pour adultes, mais aussi une autre plus spécifique pour les chambres d’enfants avec des motifs géométriques et ludiques sur les blocs de liège. Chaque étagère peut se transformer en chien, chat, poussin, lapin, robot, éléphant, etc.
 
Détail important : je tenais absolument à trouver une solution pour ne pas utiliser de peinture. C’est pourquoi, les motifs sont "dessinés" au laser. Rien de superflus n’est ajouté. Tout vient de la nature et repartira à la nature. Même l’emballage est pensé dans ce sens. Non seulement il n’y a aucune place perdue dans la boite, mais, en outre, elle est en carton recyclé et l’adhésif qui l’entoure est fait de papier biodégradable. Autrement dit, du meuble à l’emballage, tout est recyclé et recyclable. 
 
A côté de ce projet très ambitieux, j’ai eu un coup de cœur pour le compost de champignon !  Ce nouveau matériau est extraordinaire : bio, local (développé dans les caves de Tour&Taxi). Je travaille actuellement à l’élaboration d’un projet en collaboration avec Permafungi.
 
Comment l'idée vous est-elle venue ?
 
J’ai toujours aimé créer des objets. En fait, dès qu’il me manque quelque chose, je le crée. Par exemple encore, en 2011, j’ai créé une table pour ranger les magazines. A l'époque j'en achetais beaucoup et j'en avais ras-le-bol des piles qui s'effondraient sur ma table basse dans mon salon. Je voulais qu’ils soient bien rangés, mais aussi pouvoir retrouver la page d’un article intéressant facilement. C’est comme ça que j'ai eu l’idée de la "Tablemag" (thetablemag.com), que j'ai fait fabriquer en Belgique, parce que je voulais un produit 100% local. Aujourd’hui cette exigence ne suffit plus. Je veux également des objets compostables, comestibles ou recyclables, mais surtout pas envahissants. J’aime créer des objets éphémères et durables. C'est le dénominateur commun.
 
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
 
En plus du temps, de l’énergie et de l’argent que l’élaboration d’un tel projet demande, le monde de la production est très difficile à gérer. Ce qui est très décourageant, à tous les niveaux. Par exemple, les blocs de liège que j’avais dessinés dans un format extrêmement précis (.dwg) me sont à chaque fois parvenus avec un radius différent. Il faut être derrière à tous les niveaux. En permanence. 
 
Heureusement, les retours positifs sont très enthousiasmants. Comme celui de Charles Kaisin, à qui j'ai présenté ce projet, qui m’a réellement encouragée.
 
En quoi votre métier vous aide-t-il dans votre B-side ?
 
C’est un plus d’avoir un œil aiguisé pour l’élaboration de ce genre de projets, mais également pour tout le reste. De l’emballage en passant par la micro copy jusqu'à, évidemment, l’aspect communication digitale… C’est aussi une chance d’avoir des contacts. Je peux demander de l’aide ou des avis facilement autour de moi. 
 
En quoi votre B-side vous aide dans votre métier ?
 
Cela va peut-être sembler cliché, mais je dirais que c’est super enrichissant de devoir maitriser la création de A à Z. On est seul à décider, on doit tout faire soi-même et on fait en permanence des choix qui ne doivent pas être validés… On est à la fois le producteur et le client. C’est très intéressant de passer d'une casquette à l'autre. Même si mon métier est loin d’être routinier, c’est rafraichissant de changer de rôles.
 
Où peut-on voir votre travail ?
 
Tous les projets de design écologique que je crée seront bientôt visibles sur primate-design.com.
 
Que vous manque-t-il pour booster votre projet ?
 
Je suis actuellement à la recherche d’un partenariat avec un acteur dans le design écologique. Un label qui puisse intégrer mon projet de mobilier durable. Logiquement, je suis davantage à l'aise avec la création et le développement du concept, beaucoup moins avec la production ou la commercialisation.
 
A qui souhaitez-vous passer le relais ?
 
A Barbara Vangheluwe, dont la démarche me tient particulièrement à cœur. Elle aussi œuvre pour un monde plus durable, mais à partir de vêtements… 



ARCHIVE / CREATIONS






INTERVIEW

Christine Jean (AG Insurance) : « Le digital joue de mieux en mieux son rôle dans des stratégies de communication holistiques »

Christine Jean (AG Insurance) : « Le digital joue de mieux en mieux son rôle dans des stratégies de communication holistiques »



DOSSIER  



Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le marketing d'influence : émancipation et autorégulation  


Dans le souci de garantir une plus grande transparence, le SPF Économie publiait à la mi-mai une directive très stricte sur le marketing d’influence. Une initiative qui a provoqué un tollé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier