FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Saatchi & Saatchi New Directors' Showcase : les choix de Ridley Scott

Jeudi 19 Juillet 2018


Saatchi & Saatchi New Directors' Showcase : les choix de Ridley Scott
Le jeudi matin, les habitués des Cannes Lions ont fait sagement la file pour assister à l’un des temps forts du festival : le New Directors’ Showcase de Saatchi & Saatchi. Cette année, la séance a été plus courte que d’habitude, avec seulement douze réalisateurs retenus, soit huit de moins que l’année dernière. Plus courte, mais tout aussi intense. Peut-être était-ce lié aux critères de sélection très stricts de Ridley Scott ? Le maître de cérémonie qui avait été invité par Saatchi & Saatchi à sélectionner les jeunes réalisateurs les plus prometteurs du moment. L'agence en a profité pour rendre hommage à ses cinquante années de carrière dans la réalisation et la production de films publicitaires.
 
Racontez une histoire captivante !
 
Pas d’intro à coup d'effets spéciaux époustouflants cette année. La simple apparition sur scène de Ridley Scott suffit à faire comprendre au public que cette édition sera exceptionnelle. Kate Stanners, Global Chief Creative Officer de Saatchi & Saatchi, lui demande d'emblée comment les jeunes réalisateurs doivent s’y prendre pour crever l’écran. « Entraînez-moi dans votre histoire », conseille-t-il. « Il n’est pas nécessaire de faire des choses incroyables, du moment que cela excite la curiosité. Voilà la priorité que tout réalisateur doit se fixer. Le reste est une question de techniques et d’images, ce n’est pas sorcier. L’important est de raconter une histoire prenante. »
 
La pub, meilleure école pour les réalisateurs
 
Ridley Scott a une foule de grands films à son palmarès : Alien, Blade Runner, Thelma & Louise, Gladiator, Hannibal… Mais il est aussi l’auteur du légendaire spot "1984" qui a permis à Apple de prendre son envol et qui est un peu considéré comme le "Citizen Kane" de la pub. Sans parler des centaines d’autres publicités ayant propulsé autant de marques. 
 
Pour Scott, qui se souvient avoir réalisé certaines années plus de 100 spots par an (!), le tournage de films publicitaires n’a rien de méprisable, bien au contraire : lorsqu’il a commencé à réaliser des films pour le cinéma, il s’est rendu compte que la première moitié de sa carrière avait constitué une école idéale. Une école qui conserve : âgé de 80 ans, Scott paraît encore en pleine forme et il s’apprête à tourner deux nouveaux spots TV.
 
L’idée et l’exécution
 
Pour sa sélection drastique, Scott s’est concentré sur des campagnes basées sur une idée forte et mise en œuvre à l’aide d’une exécution brillante. « Pour être un conteur d’exception, il faut être capable de réaliser parfaitement une idée géniale », estime-t-il. Son choix comprenait plusieurs films choquants sur des thèmes durs, tels que "I’m not a racist", dans lequel un blanc puis un noir donnent leur vision du racisme à travers le rap. Ou tout le aussi impressionnant "Frozen", un autre clip de Ben Proulx pour Joyner Lucas.Dans un registre tout aussi poignant, le déchirant "The Kids" du Canadien Kristof Brandl, dévoile toutes les blessures que des parents toxicomanes peuvent infliger à leurs enfants. 
 
Mais nous avons aussi pleuré de rire en regardant "Thunder Road" de Jim Cummings, qui réalise ce mini-métrage primé à Sundance et dans lequel il interprète un policier passionnément en deuil de sa mère, fan de Bruce Springsteen... Tout simplement irrésistible ! 
 
De son côté, "Boyfriend" des Allemands Schall & Schnabel, nous a terrifiés avec ses barbies torturées, là où le superbe spot pour Honda "Dream Makers" de Mike Skrgatic et James Allen, nous a transportés avec son montage époustouflant à partir de croquis de story-board et d'esquisses de scénarios. 
 
Gros coup de cœur aussi pour la "rate race" de notre existence, littéralement et brillamment dépeinte dans le surprenant film d’animation "Happiness" de Steve Cutts. Nous vous le proposons ci-après. 
 
Enfin, le très court "Goats" du collectif français Mega Computer, nous montre des chèvres en quête de la bonne perspective, le bas devenant soudain le haut. Franchement drôle ! 
 
Si, après avoir visionné tous ces petits chefs-d’œuvre, on se souvient que tout cela est le travail de jeunes talents, on ne peut que ressentir de l’admiration pour cette génération montante de réalisateurs...
 
Tous ces films sont à découvrir et consommer sans modération ici. Avec la bio des réalisateurs précités en prime.



ARCHIVE / CANNES LIONS 2018






INTERVIEW

  Guillaume Boutin (Proximus) : « Nous voulons devenir le compagnon numérique des Belges »

Guillaume Boutin (Proximus) : « Nous voulons devenir le compagnon numérique des Belges »



DOSSIER  



Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le marketing d'influence : émancipation et autorégulation  


Dans le souci de garantir une plus grande transparence, le SPF Économie publiait à la mi-mai une directive très stricte sur le marketing d’influence. Une initiative qui a provoqué un tollé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier