FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

"La légende de la chèvre qui connaissait le vrai sens de la montagne" : le coup de foudre de Damien Lemaire (MM)

Mercredi 18 Juillet 2018


Mon coup de coeur 2018 est carrément devenu un coup de foudre, en à peine 40 petites secondes… Je l'ai eu lors du traditionnel et toujours aussi couru Saatchi & Saatchi New Directors' Showcase, dont, cette année, la sélection des productions présentées a été faite par Monsieur Ridley Scott en personne (excusez du peu), qui, cerise sur le gâteau, a gratifié les festivaliers de sa présence et, surtout, de sa longue et riche expérience en guise d'introduction du célèbre showcase précité.
 
Outre par la longueur de son titre, qui résume parfaitement (forcément) ce qui se passe à l'écran, "La légende de la chèvre qui connaissait le vrai sens de la montagne" m'a foudroyé pour deux raisons principales : son inventivité et (on ne me changera plus) l'absurdité de la situation mise en scène, magistralement amplifiée par les mimiques des "personnages" animés, mais aussi les bruitages, pour le coup magistralement orchestrés avec parcimonie…
 
Bref, vous l'aurez compris, mon Grand Prix 2018 va à MegaComputer, un nouveau collectif d'animation, dont les membres sont fraîchement diplômés de MoPA, une école française d'animation 3D. "La légende de la chèvre qui connaissait le vrai sens de la montagne" est d'ailleurs un travail… scolaire, sur le thème de la peur du vide.
 
Il ne me reste plus qu'à espérer que MegaComputer n'a, par contre, par peur des sommets, qu'il ne manquera certainement pas d'atteindre rapidement. C'est en tous cas tout le mal que je souhaite à Camille Jalabert, Léo Brunel, Quentin Camus, Corentin Yvergniaux, Maryka Laudet et Oscar Malet !
 
 
 



ARCHIVE / CANNES LIONS 2018






INTERVIEW

Michel Dupont (Transfer) : « Cela ne m'étonnerait pas que les annonceurs supplient un jour TF1 d'accepter leurs spots »

Michel Dupont (Transfer) : « Cela ne m'étonnerait pas que les annonceurs supplient un jour TF1 d'accepter leurs spots »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier