FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Le feu vert à la fusion AT&T-Warner donne des ailes à Comcast

Jeudi 14 Juin 2018


Le feu vert à la fusion AT&T-Warner donne des ailes à Comcast
Les choses n’ont pas traîné. Alors que plus rien n’empêche désormais la fusion AT&T-Warner, Comcast se lance à l’assaut de Fox, jusque-là censé être repris par Disney. Intégralement en cash, l'offre de $65 milliards proposée par le groupe télécom est de 19% supérieure à celle que Disney a faite en fin d'année dernière, en titres, et sur laquelle le conseil de Fox doit officiellement se prononcer à la mi-juillet. 

Il y a quelques mois, l’offre de Comcast pour les actifs TV et cinéma du groupe 21st Century Fox avait été en effet rejetée ses administrateurs, par crainte d’un véto des autorités anti-trust américaines, qui s’opposaient déjà à la fusion entre AT&T-Time Warner. Mais voilà, aujourd’hui, vingt mois après l’annonce de leurs fiançailles, cette opération pourra avoir lieu après le jugement rendu mardi par une cour fédérale à l'encontre de ces mêmes autorités anti-trust et du ministère de la justice qui contestaient cette fusion à $85 milliards. Laquelle donnera naissance à un géant des télécoms et des médias dont la valorisation boursière est estimée à $275 milliards. 
 
Les doutes qui planaient sur la possibilité d’opérer des fusions verticales, combinant des réseaux de distribution avec des fournisseurs de contenus, en vertu de la doctrine antitrust sont désormais levés. Et selon plusieurs analystes américains, les grandes manœuvres lancées par Comcast, Disney ou AT&T pourraient inciter les géants de la tech comme Google, Apple, Facebook ou Amazon à jeter à leur tour leur dévolu sur l’un ou l’autre grand groupe média. 



ARCHIVE / MEDIA - STRATEGY






INTERVIEW

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier