FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : Chaînes TV vs SVOD

Samedi 2 Juin 2018


Seen from Space : Chaînes TV vs SVOD
Dans son Global Television Demand Report (jan-mars 2018), Parrot Analytics mesure sur différents marchés, dont la Belgique, la demande pour les séries originales numériques, donc produites et diffusées par les plateformes SVOD de type Netflix. On ne parle donc pas ici de mesure d’audience, mais bien de mesure de la demande, ceci quelle que soit la plateforme utilisée, qu’on soit dans un cadre légal ou non, et que le contenu soit déjà disponible ou non sur le marché local. On observe donc la tendance, les attentes.

Le résultat pour la Belgique est un ranking assez sombre, majoritairement occupé par la science-fiction/fantastique, genre actuellement assez anecdotique en TV en termes de séries. On mesure instantanément la distance qui sépare ce classement de celui mesuré par le CIM sur la même période en termes de consommation effective. Que ce soit le traditionnel mélange de comédie et de policier saupoudré d’un soupçon de drame, dans des productions majoritairement locales, observé dans le Nord ; ou le non moins traditionnel mélange de blockbusters US (surtout policier/action) et de productions francophones en mode comédie du Sud. 

On a visiblement affaire à deux mondes distincts, a priori complémentaires. Sachant que Netflix met tout en œuvre pour coller au mieux aux goûts et aux attentes de ses abonnés, on en vient à se demander comment le genre roi du géant de la SVOD est le parent pauvre de la télévision linéaire, relégué aux petites chaînes, voire aux chaînes niches pour afficionados (cfr Syfy). D’un autre côté, on sait que les deux mondes sont régis par des logiques extrêmement différentes, et que la télévision traditionnelle a plus à gagner à privilégier ses atouts, plutôt que de se battre contre Netflix sur son propre terrain.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

  Guillaume Boutin (Proximus) : « Nous voulons devenir le compagnon numérique des Belges »

Guillaume Boutin (Proximus) : « Nous voulons devenir le compagnon numérique des Belges »



DOSSIER  



Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le marketing d'influence : émancipation et autorégulation  


Dans le souci de garantir une plus grande transparence, le SPF Économie publiait à la mi-mai une directive très stricte sur le marketing d’influence. Une initiative qui a provoqué un tollé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier