FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : Six mois après, TF1 Belgique se cherche encore

Samedi 17 Mars 2018


Seen from Space : Six mois après, TF1 Belgique se cherche encore
Six mois déjà que TF1 est arrivé à grands fracas sur le marché publicitaire belge. L’occasion de faire le point, et de voir comment a démarré 2018, qui est réellement "l’année 1" pour TF1 Belgique.

Ce démarrage se révèle en fait assez laborieux pour la chaine française : elle ne capte que 5% des investissements TV bruts réalisés dans le Sud du pays.
Pour ordre de grandeur, en février TF1 est à la sixième place du ranking des investissements sur les chaînes francophones, derrière RTL-TVI, La Une, Club-RTL, La Deux et AB3.

Ajoutons que 25% des investissements sont réalisés par des produits TF1 : leur soustraction amène le total à ± 1,5 €Mo/mois, soit un volume équivalent à celui de Plug-RTL.

Un autre quart des investissements est réalisé par Vivendi avec lequel TF1 a été en guerre en France à travers Canal+ …

En ce début d’année, moins de 10% des annonceurs actifs en TV (FR) sont présents sur TF1 (seulement 8% des marques actives en février). Les annonceurs semblent donc avoir privilégié leurs partenariats avec les acteurs historiques (IP/RMB). Même si janvier et février ne sont pas de "gros" mois TV, les grands annonceurs sont peu nombreux sur TF1 et les rares présents investissent assez peu (mis à part Beiersdorf). En janvier, en plein salon, les constructeurs automobiles brillaient par leur absence, à l’exception de Hyundai et Kia pour des montants très modestes.

Bref, même si on ne peut prédire une année TV sur base des deux premiers mois de l’année, les indicateurs ne sont pas vraiment au beau fixe pour TF1 Belgique.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Ben Priest (ex Adam & Eve/DDB) : « La plupart des publicités actuelles sont mauvaises, mais il en a toujours été ainsi. »

Ben Priest (ex Adam & Eve/DDB) : « La plupart des publicités actuelles sont mauvaises, mais il en a toujours été ainsi. »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier