FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : La pub belge est fortement anticyclique

Vendredi 2 Mars 2018


Seen from Space : La pub belge est fortement anticyclique
Regard macro-économique sur les investissements publicitaires en Belgique selon GroupM : les évolutions annuelles constatées ou extrapolées par les analystes de WPP sont mises en parallèle avec deux grands indicateurs économiques de notre pays. D’une part, nous avons l’évolution annuelle des investissements des entreprises en Belgique ; d’autre part, l’évolution mesurée ou attendue des dépenses finales de consommation des ménages.

Le moins que l’on puisse conclure est qu’il y a peu de cohérence. Certainement pas entre l’évolution des investissements publicitaires et la consommation des ménages. Pour le parallélisme entre investissements des entreprises et ceux des annonceurs, la cohérence semble raisonnable jusque 2012-2013. Par la suite, il semble bien que les deux courbes suivent des trajectoires inverses : quand l’une grimpe, l’autre descend.

Est-ce grave ? C’est en tout cas étonnant. En effet, GroupM a effectué la même analyse de manière globale. Et là, si on compare les indicateurs d’investissements publicitaires avec des données relatives à l’investissement des opérateurs privés et à la demande intérieure, la corrélation sur 10 ans est quasi-parfaite (r²=0.96, pour les connaisseurs).

En Belgique, on l’a vu, le découplage est patent. Reste à expliquer ces différences. Et ici la liste d’hypothèses est longue : peut-être un effet de compensation sur la vision globale de GroupM (on dégarnit certains pays pour en pourvoir d’autres, de sorte que l’image globale est à l’équilibre) ?, Peut-être un reflet du peu de poids de la Belgique dans les décisions internationales (on y investit tardivement, parce qu’on réagit à une tendance qui est déjà passée) ? Peut-être encore le reflet d’une trop grande rigidité des médias ? Peut-être… (liste à compléter)



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Brice Le Blévennec (Emakina Group) :

Brice Le Blévennec (Emakina Group) : "L'essentiel désormais, c'est la conception de User eXperiences élégantes"



DOSSIER  



Cinq enjeux majeurs pour le Retail  


Les temps changent. Et ces changements frappent de plein fouet le commerce de détail. La digitalisation et l’élargissement d’échelle provoqué par une grande vague de consolidation ont entièrement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2018 : le Grand Prix et les 13 campagnes en or  


A l'instar de l'édition 2017, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Closer than you think" pour Child Focus dans la compétition Media...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier