Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Les médias sociaux en Flandre

Dimanche 18 Février 2018

Seen from Space : Les médias sociaux en Flandre

Entre l’Establishment Survey du CIM et la dernière version du Digimeter, il y a pas mal de convergences lorsqu’on parle des mêmes thématiques et que l’information est purement déclarative. Nous avons déjà montré que ça se gâtait quand le Digimeter (déclaratif) abordait des questions de consommation TV mesurées par le CIM. Mais il y a un autre point de divergence important, plus étonnant : le poids du média social en Flandre.
A priori, la question Establishment Survey du CIM est très large : avoir utilisé Internet au cours des derniers mois pour « aller sur réseaux sociaux, forums ou blogs ». Du côté du Digimeter, la métrique porte sur l’utilisation mensuelle d’au moins un réseau social. Or, le deuxième surpasse largement le premier : 80% vs moins de 50% !

Abrégeons la discussion méthodologique (même s’il y a la matière) : il est probable que la question CIM est trop générique. Et il y a YouTube : il n’est pas évident que tout le monde l’appréhende comme un réseau social, alors que son utilisation ne nécessite pas un login. Or, c’est quand même, selon le Digimeter, le deuxième réseau social le plus prisé des Flamands.  En pur jugement, l’un (CIM) nous paraît assez bas - 49% au cours des derniers mois, c’est peu -, l’autre (Digimeter), fort généreux - 80% mensuel, c’est plutôt beaucoup. Mais aucune donnée ne peut le prouver. D’autre part, même s’ils l’expriment autrement, CIM et Digimeter semblent assez alignés sur le profil des utilisateurs de médias sociaux. Et l’étude d’IMEC pointe une relative baisse de popularité chez Facebook, phénomène maintenant attesté de manière globale. Reste que, malgré l’abondance de détails, le Digimeter ne dit rien de Snapchat, aujourd’hui dans l’actualité suite à la profonde transformation de son interface.

Archive / INTELLIGENCE