Nl
Close

BRANDS

Deisel commercialise des vrais Diesel (ou l'inverse)

Mardi 13 Février 2018

Deisel commercialise des vrais Diesel (ou l'inverse)

En septembre dernier, la marque italienne de mode Diesel étrennait sa collection automne-hiver avec une nouvelle plateforme de communication, intitulée "Go with the flaw" et portée par un film très réussi de Publicis en forme d'ode à la différence. L'objectif de Diesel : pousser encore plus loin la posture anticonformiste que cultive la marque depuis toujours et affirmer son parti-pris pour l'imperfection. "La conformité nous pousse à être parfaits et à afficher cette perfection sur les réseaux sociaux… Etre unique est beaucoup plus beau qu’être parfait. Il faut changer sa manière de voir les choses, transformer le négatif en positif, surmonter les obstacles et ses craintes", expliquait à l'époque le directeur artistique de Diesel, Nicola Formichetti.

Aujourd'hui, Diesel pousse d'un cran le curseur de cette stratégie et valorise les personnes qui n’hésitent pas à acheter et porter... des contrefaçons. Il y a quelques jours, en marge de la Fashion Week de New-York, Diesel ouvrait un vrai-faux magasin éphémère sur Canal Street sous la marque Deisel. Cette activation a été immortalisée par une vidéo diffusée depuis sur les réseaux sociaux sous le nom "Go with the fake". Les articles présentés dans la boutique en question donnaient en effet à penser aux clients qu’il s’agissait de faux Diesel, alors qu’en réalité, la marque proposait bel et bien une vraie collection capsule en édition limitée, conçue par ses propres designers ! Vendus ensuite sur le webshop de Diesel (et sur celui de Deisel, créé pour le coup), les 1.000 articles en question ont fait un tabac. Ils seraient même "sold out", si l'on en croit le site, en attendant les dernières pièces qui seront disponibles en ligne ce lundi 19 février. Selon le directeur marketing de Diesel cité dans le magazine professionnel Inforpresse, un sweat Deisel vendu 60 dollars dans la boutique de Canal Street, aurait été revendu 500 dollars sur un site de seconde main quelques jours plus tard.

Avec cette action aussi originale qu'audacieuse, non seulement Diesel devient la première entreprise à produire elle-même ses propres contrefaçons, mais en plus, elle parvient à atteindre une nouvelle génération de consommateurs, avide de produits exclusifs et d’expériences différentes. 
 

Archive / BRANDS