FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Quelques idées inspirées par le CES, par Kris Hoet (Happiness Anywhere)

Lundi 5 Février 2018


Quelques idées inspirées par le CES, par Kris Hoet (Happiness Anywhere)
Le Consumer Electronics Show, début janvier, était l’endroit incontournable pour tout savoir sur les drones, les robots, les appareils intelligents, les voitures autonomes, l'intelligence artificielle, les téléviseurs et certaines des technologies les plus folles que l'on puisse imaginer. C’est là également que sont mises en avant les grandes tendances qui animeront les prochaines années. Et souvent, en s’appuyant sur des éléments d’une ampleur encore relative - et en établissant des liens de cause à effet -, on parvient à anticiper le futur. J’y étais et j’ai eu le temps de réfléchir à ce que pourraient être ces tendances.

Interconnexion plus intelligente
 
Plusieurs éléments interviennent. Premièrement, on assiste à l'arrivée de dispositifs vraiment intelligents. La plupart des appareils que nous qualifions aujourd’hui d’intelligents ne le sont au final pas tellement. Ils impliquent généralement n’importe quel type de dispositif équipé de capteurs permettant (directement ou via un téléphone mobile) de visualiser des données, sur, espérons-le, un compte en ligne sécurisé. Rien de mal à cela, bien sûr. J'utilise volontiers ma montre Garmin Fenix 5 pour compter mes pas, tracer mes parcours et vérifier mes messages entrants, et j'utilise l'étiquette intelligente apposée sur mes clés (plus souvent que je ne devrais) pour savoir où je les ai déposées. Mais il faudrait beaucoup plus que cela.
 
L'interconnectivité des appareils a beaucoup évolué au cours des derniers mois et le CES 2018 l'a encore démontré. Les appareils intelligents deviennent vraiment intelligents, et la percée de l’intelligence artificielle n’y est évidemment pas étrangère !
 
Mon Google Home parvient par exemple à distinguer qui demande l'agenda du jour, et envoie ainsi les informations adéquates. De même, les assistants techniques démontrent leur capacité à gérer des conversations et des requêtes humaines en temps réel, alors que les utilisateurs doivent, eux, répéter les commandes à chaque fois.
 
La principale raison du développement de l’intelligence de nos équipements est liée à un renforcement de l’interconnectivité des appareils. Nos appareils ‘intelligents’ et ‘connectés’ sont encore aujourd’hui reliés à Internet séparément. Mon téléviseur, par exemple, est connecté à Internet, à l’instar de plusieurs autres appareils que l’on trouve chez moi, mais très peu de ces gadgets sont connectés les uns aux autres.
 
Tout cela est en train de changer et l’intelligence des appareils se développe. Un exemple parlant : celui de l’expérience "Samsung City", présentée au CES. Plutôt que d’exposer sa nouvelle gamme de produits, le géant de la technologie a préféré miser en force sur les ‘Smart Things’ - c’est-à-dire la façon d’améliorer la connectivité de différents appareils afin qu'ils fonctionnent parfaitement ensemble - et montrer les avantages offerts par un tel environnement. Bien que remarquables et admirables, les exemples de dispositifs interconnectés proposés par Samsung pouvaient paraître encore assez peu importants, mais il est clair que leur potentiel se concrétisera dans le futur.
 
Imaginez que vos appareils deviennent suffisamment intelligents pour, non seulement, utiliser des capteurs destinés à montrer vos données personnelles - ou exécuter des commandes domestiques - mais également pour vous reconnaître et comprendre ce que vous faites ou ce que vous voulez faire.
 
C'est là que réside la force des appareils réellement intelligents et interconnectés : les gadgets technologiques communiquent, interagissent et collaborent entre eux pour offrir une expérience de consommation fluide. Allumer le thermostat de votre maison via votre voiture, visionner l'intérieur de votre réfrigérateur via votre téléphone afin de vérifier s’il y manque quelque chose... Les possibilités sont illimitées.
 
Samsung n'était bien sûr pas le seul groupe à offrir ce regard sur le futur. Google, qui mise énormément sur son assistant Google Home, a clairement montré comment celui-ci peut contribuer à une expérience plus riche et plus connectée. Sony, LG et bien d’autres étaient sur la même longueur d’onde.
 
Je suis très enthousiaste à l'idée d'une interconnectivité plus intelligente. Mais, je suis également curieux de voir à quel point les différents écosystèmes seront ouverts et capables de fonctionner les uns avec les autres. Il est facile d'imaginer un monde parfait lorsque tous les systèmes proviennent d'un seul fabricant, mais les choses fonctionnent différemment dans la réalité.
 
IU minimaliste pour UX maximale
 
Apple a présenté son iPhone, muni d’un seul bouton - un énorme changement dans l'interface utilisateur par rapport à tous ses prédécesseurs. Et cela ne s’arrête pas là. Il y avait d'abord eu le contact via les empreintes digitales, puis ce bouton avait disparu, la reconnaissance faciale permettant désormais le déverrouillage du téléphone. Mais la méthode des empreintes digitales est encore possible, puisqu’au CES, on pouvait découvrir des capteurs d'empreintes digitales sous verre.
 
En bref, beaucoup d’efforts sont déployés pour simplifier au maximum l'interface utilisateur (IU) de notre technologie tout en maximisant l'expérience utilisateur (UX). Les haut-parleurs intelligents et l'importance de la voix pour les assistants numériques sont de grands moteurs de ce changement - en utilisant la voix, nous pouvons éliminer complètement les interactions avec l'écran. La reconnaissance d'image est un autre facteur clé de cette évolution, tout comme l'intelligence croissante de l’ensemble de la technologie qui la sous-tend.
 
Lorsque vous pouvez utiliser ou activer des objets simplement en étant à proximité de ceux-ci - ou s’ils reconnaissent votre voix / visage -, en utilisant des données personnalisant l'expérience, l’input requis est moins important, et le résultat est une expérience utilisateur globalement plus confortable.
 
Amazon a testé le concept de shopping sans paiement classique (Amazon Go) et vient de lancer son premier magasin public. Des start-ups comme Aipoly ont présenté des technologies similaires.
 
D’un click à plus de click du tout. D’une commande Uber avec votre assistant vocal au déverrouillage de votre maison via un scan facial, en passant par le payement sans argent, sans carte de crédit ou sans même utilisation d’un téléphone portable, ou encore, appeler sans téléphone, l'UX de beaucoup de nos actes est sur le point de changer de manière significative, grâce aux nouvelles évolutions technologiques qui vont massivement simplifier les choses.
 
Expérimentez tout, comme vous l’entendez
 
Appelez cela "ultra personnalisation". Quand il n'y a plus de limites quant à la quantité de contenu et de données captables, ni de restrictions quant au lieu et à la manière de stocker ces informations, nous n'avons plus à penser à diriger ce que nous captons. Et s’il est possible de tout capter, les possibilités de personnalisation offertes aux consommateurs sont illimitées.
 
Cela vous semble abstrait ? Prenez la vidéo, par exemple. Le GoPro Fusion est un magnifique exemple de ce qui s’offre à nous. Cette caméra permet de faire de la vidéo 360° et à l'utilisateur de réaliser facilement une vidéo ordinaire - sous n'importe quel angle - à partir de cette vue d'ensemble à 360°. Mais cela nécessite encore beaucoup de travail d'édition.
 
Par ailleurs, Intel a annoncé son partenariat avec Ferrari, qui va pouvoir filmer des courses (via des drones) en utilisant la reconnaissance d'image en temps réel. Les consommateurs pourront utiliser les résultats comme ils le souhaitent, en créant par exemple un fil vidéo sur n’importe quelle voiture participante, et pas seulement sur la voiture de tête.
 
L’ultra personnalisation peut atteindre un degré encore plus extrême, comme l’a montré Canon avec le lancement de sa technologie Free Viewpoint Video. Celle-ci utilise une série de caméras pour capter des images dans un stade ou lors d'un événement et, ensuite, les utilisateurs peuvent visionner cette vidéo à partir de n’importe quel angle ou point de vue en utilisant une caméra virtuelle. Littéralement de n’importe quel point de vue, peu importe l’endroit où se trouve la véritable caméra. Que dire de ce niveau d’ultra personnalisation ?
 
Les innovations dévoilées lors de ce CES le laissent entrevoir : la technologie du futur permettra aux consommateurs de créer des expériences personnelles immersives encore difficiles à imaginer. Alors qu’aujourd’hui déjà nous dépassons les limites de ce que nous pensions possible.

Kris Hoet, co-Founder & Chief Innovation Officer, Happiness Anywhere

 



ARCHIVE / INTELLIGENCE - INNOVATION






INTERVIEW

Joachim van Beust (Auxipress) : «  Nous engageons des partenariats stratégiques avec les marques pour les aider dans leur positionnement  »

Joachim van Beust (Auxipress) : «  Nous engageons des partenariats stratégiques avec les marques pour les aider dans leur positionnement  »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier