Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Le DAB(+) a encore un long chemin à parcourir

Samedi 3 Février 2018

Seen from Space : Le DAB(+) a encore un long chemin à parcourir

L’Establishment Survey du CIM pourrait n’être qu’une confirmation de ce que l’étude d’audience Radio répète à longueur de vague : les devices les plus utilisés pour écouter la radio restent extrêmement classiques, récepteurs conventionnels et autoradios. Néanmoins l’écoute radio via Internet arrive en troisième position, montrant qu’il y a quand même du mouvement, même s’il est lent. On remarquera aussi pas mal de parallélisme entre le classement des devices au Nord et au Sud : on trouve plus de différences en bas du ranking que pour les options préférées.

Par rapport à l’étude Radio, l’Establishment Survey fournit quand même plus de détails, parfois un peu anecdotiques, comme cette distinction entre l’écoute radio via la TV avec ou sans image (!). Heureuse surprise aussi, puisque pour la première fois à notre connaissance, des informations sortent sur l’accès aux récepteurs DAB. Avec une pénétration nette - équipement home et voiture - de l’ordre de 10% en Belgique (11% en Flandre, 9% côté francophone), la radio hertzienne digitale a encore un long chemin à  parcourir.

Comme Space l’avait signalé dans sa revue des questions pour 2018, le futur du DAB(+) appelle deux développements majeurs : l’un sur le plan du contenu (les radios privées devraient s’y mettre), l’autre sur le plan de l’équipement. 

Archive / INTELLIGENCE