FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

The Truth is out there, par Griet Byl (MM)

Dimanche 28 Janvier 2018


The Truth is out there, par Griet Byl (MM)
Vendredi dernier, Isabel Albers, revenue au bercail de L’Echo et De Tijd depuis un an, présentait les cinq principes de base de la stratégie numérique des journaux de Mediafin au cours d’un débat exclusif et particulièrement intéressant sur l’avenir de la publicité numérique.

La directrice de rédaction a d’abord lancé un vibrant plaidoyer en faveur de la fidélité – une valeur peu prisée de nos jours – aux gènes de la marque. « À l’ère numérique, il est encore plus important d’afficher un ADN aisément identifiable, car la concurrence n’est qu’à un clic de souris », a-t-elle déclaré avec détermination. Avant d’insister sur l’importance de s’adapter aux habitudes des lecteurs et sur la nécessité de générer des interactions pertinentes et véritablement utiles. Bref, une sorte de cours avancé sur le thème less is more. « Plus les choses changent, plus elles restent au fond identiques », a-t-elle conclu en exhortant son audience composée d’annonceurs de premier plan tout ouïe à préserver l’essence des marques. « Un journal permet aujourd’hui de filtrer la masse d’informations numériques : du coup, le multimédia n’a pas supprimé le journalisme », a-t-elle encore observé.

Au cours de son exposé, elle a également insisté sur l’importance de ne pas confondre opinions et faits. Un conseil précieux en forme de mise en garde contre une grave erreur qui ne semble guère plus préoccuper outre mesure nos contemporains qui trouvent souvent la vérité du côté des sentiments, au point de conclure que chacun possède la sienne, de vérité.

Il va sans dire que ce phénomène n’est pas nouveau dans le petit monde de la com. Au-delà, il date d’une époque où les démagogues et autres dirigeants sans scrupules n’hésitaient pas à exploiter les émotions et peurs les plus primitives dans le but de manipuler les masses. De nos jours, ce phénomène prend toutefois des proportions inédites – même pas besoin de se livrer au namedropping, politique ou autre) et a des effets sans précédent. Le tout, dans l’indifférence générale des citoyens qui préfèrent croire au lieu de savoir.

Résultat : une vision du monde polarisée et superficielle, dictée par le politiquement correct qui dégénère si rapidement en chasse aux sorcières, en une radicalisation porteuse d’intolérance et à une angoisse encline à brandir le droit du plus fort. Bref, un lamentable retour à une époque barbare qui exige un sursaut de la raison. Factuelle et observable. Appel aux médias audacieux qui se laissent guider par leur souci d’objectivité et leur passion pour la vérité ! 



ARCHIVE / MEDIA - STRATEGY






INTERVIEW

Christian Kévers (MediaCom), l'homme discret sur qui on peut compter

Christian Kévers (MediaCom), l'homme discret sur qui on peut compter



DOSSIER  



AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BOA & BOCA 2018 : les cases en or  


Les Best of Activation ont rendu leur verdict avec cette année, 38 prix décernés. Parallèlement aux BOA, l'ACC et Custo organisaient pour la première fois les Best of Content Awards qui ont eux...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le CIM de la prochaine génération  


Les JIC (Joint Industry Committees) comme le CIM ont-ils encore un avenir ? Et si oui, à quoi ressemblera-t-il ? Les questions ne manquent pas, tant au sein du CIM qu’en dehors. Elles ont émaillé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier