FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : Près de 40% des Belges pratiquent le binge watching

Dimanche 21 Janvier 2018


Seen from Space : Près de 40% des Belges pratiquent le binge watching
Les modes de consommation de la télévision et de ses contenus ont plus évolué ces cinq dernières années que durant les trente années précédentes. Le CIM TV nous apprend qu’en 2017, l’utilisation des écrans de télévision à d’autres fins que la vision des chaînes, a battu de nouveaux records. Sur certaines cibles (jeunes), le cumul VHS, DVD, Blu-Ray, VOD, enregistrements numériques, etc. peut dépasser la demie-heure d’utilisation journalière moyenne dans le Nord, et frôle l’heure dans le Sud. D’autre part, le CIM Establishment Survey chiffre à 20% la proportion d’utilisateurs de Netflix (Nord et Sud - All 12+).

Ceci donne un cadre à une autre nouvelle information amenée par l’Establishment Survey : le binge watching, ou visionnage en rafale (critère : avoir regardé 3 épisodes ou plus de la même série TV dans la même journée). 14% des répondants déclarent le pratiquer au moins une fois par semaine, et 23% supplémentaires le pratiquer moins régulièrement. Cela concerne donc près de 40% de la population nationale.

Les 12-20 ans en sont les plus assidus (28% hebdomadairement) et, sans surprise, les seniors les moins concernés (moins de 10%). On notera ensuite que le phénomène est plus marqué chez les francophones, mais c’est plus une question de fréquence que de pénétration totale. Même constatation pour les femmes par rapport aux hommes. La source principale des épisodes regardés est, de loin, l’enregistrement numérique "maison", suivi par le streaming payant de type Netflix et le download/streaming illégal.

Reste évidemment la question fondamentale : si les binge watchers sont des couch potatoes, en Belgique peut-on parler de bintje watching ?



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Vicky Willems et Jean-Marie Margrève (Strategie) : « Quand le coeur donne la direction, la tête suit tout naturellement »

Vicky Willems et Jean-Marie Margrève (Strategie) : « Quand le coeur donne la direction, la tête suit tout naturellement »



DOSSIER  



Merit Awards 2019 : les lauréats et les finalistes   


Cette année, aux côtés de la rédaction de MM et sous la présidence de Mieke Debeerts (Chief Customer Experience & Marketing Communications Officer, Belfius), le jury des Merit Awards 2019 a...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Pour s'affranchir des stéréotypes publicitaires  


Ces dernières années, de nouvelles dynamiques publicitaires émergent en miroir de la société. Initiées notamment par des groupes comme Unilever et P&G, elles contribuent à montrer les différentes...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier