FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Autofestival: l'année démarre sur les chapeaux de roues

Mardi 16 Janvier 2018


Autofestival: l'année démarre sur les chapeaux de roues
Le mois de janvier est généralement signe de régime, de bonnes résolutions et de soldes … mais pas que ! C’est aussi le moment des salons automobiles à l’échelle internationale, le Luxembourg ne manquant pas à l’appel avec la 54ème édition de l’Autofestival.L’Autofestival se déroulera du samedi 27 janvier au lundi 5 février et ce, aux quatre coins du pays. Depuis 1965, le festival automobile luxembourgeois se démarque de ses concurrents par une approche du client beaucoup plus familiale. « Le festival se déroule au sein même des concessions, ce qui représente plus de 60.000 m2. Le client peut alors visiter les locaux, rencontrer le personnel, établir des contrats de vente et de reprise ainsi que tenter un essai routier. Tout se passe en direct finalement », nous explique Benji Kontz, directeur de l’ADAL (Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois).

Les présidents des deux associations organisatrices, ADAL et FEGARLUX (Fédération des Garagistes du Grand-Duché de Luxembourg), ont tiré un bilan très positif de l’année 2017 avec une hausse des immatriculations de 4,4%. Les dernières ventes de décembre ainsi que le festival devraient logiquement permettre au marché de continuer sur cette lancée. En effet, l’événement représente plus d’un tiers des immatriculations annuelles. L’optimisme reste donc de mise pour cette nouvelle année.

Il est vrai que le consommateur désireux de faire une nouvelle acquisition devrait y trouver son compte parmi les 90 garages de l’ensemble du pays et leur 170 showrooms. Le festival garantit la présentation de 30 nouveaux modèles, dont huit rien que pour BMW. Mais comment ne pas s’y perdre face à cette abondance de propositions ? Dans un monde où la technologie est de plus en plus présente, tant dans notre quotidien que dans l’automobile, nous sommes amenés à nous poser davantage de questions. Combinez à cela les réflexions quant aux motorisations alternatives et nous nous retrouvons avec un choix énorme en tant que consommateur. Lutter contre cette confusion est la principale préoccupation de cette prochaine édition du festival.

Accompagnement

Les deux fédérations ont initié, sous couvert de la House of Automobile, des projets visant à accompagner le consommateur dans son choix. Le premier est la mise en place d’une formation « motorisations alternatives » qui a permis à 180 vendeurs d’approfondir leur expertise et de conseiller au mieux les clients. Le deuxième est la rédaction d’une brochure explicative où sont décrits de façon objective et transparente les avantages des différentes motorisations. Parmi elles, on retrouve l’essence, le diesel, l’électrique, le gaz naturel ou encore l’hybride. « Il existe une motorisation idéale à chaque conducteur. À chacun de trouver la sienne grâce aux différents renseignements apportés et que l’on espère beaucoup plus faciles de compréhension cette année », précise Benji Kontz.

Ces deux derniers projets ne sont pas les seuls à avoir vu le jour cette année. L’Autofestival a subi un renouveau marketing, incluant la création d’un logo officiel avec pour objectif d’en faire une marque déposée ainsi que le développement du site web myauto.lu, en partenariat avec IPL. Toujours dans cet objectif d’accompagnement du consommateur, il permet dorénavant d’accéder à des informations telles que le calcul de la taxe automobile, les généralités concernant l’immatriculation des véhicules ou bien l’emplacement des radars fixes et mobiles.

Pourtant dans ce contexte, il est logique de s’interroger sur l’impact de ces prochaines acquisitions sur l’écologie ainsi que sur la mobilité au Luxembourg.  Le président de l’ADAL nous rassure : « Certes, le parc automobile luxembourgeois continue à augmenter au même titre que la démographie.  Cependant, l’intérêt pour les motorisations alternatives s’accroît lui aussi. Il existe une certaine offre de la part des constructeurs d’un point de vue écologique, le secteur est en constante évolution ».

Dans le même ordre d’idée, des investissements futurs au niveau des infrastructures pour les automobilistes sont espérés. « Nous accompagnons et soutenons tous les efforts récents liés aux transports publics et à la mobilité douce puisqu’il s’agit de désencombrer les routes et de rendre plus agréable le trafic au quotidien. Nous n’avons pas aujourd’hui la solution miracle mais les politiques doivent prendre leurs responsabilités à différents niveaux, et nous serons là pour les encourager ».



ARCHIVE / BRANDS - ACTIVATION






INTERVIEW

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier