FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Christian de La Villehuchet: "Chez Havas, le nouveau média, c'est l'idée"

Vendredi 12 Janvier 2018


Christian de La Villehuchet:
Cette semaine, Havas Bruxelles a annoncé une réorganisation de son management avec l’arrivée de Werner Van Reck (ex LDV et These Days notamment) en tant que Executive Creative Director, aux côtés d’Ann Voorspoels, Managing Director de l'agence.

Le duo, ainsi que Christian de La Villehuchet, Global Chief Integration Officer du groupe Havas, Directeur du Global Creative Council de Havas et CEO des agences créatives de Havas en Belgique, expliquent le raisonnement derrière cette décision.
 
Pourquoi un management commercial créatif ?
 
Christian de La Villehuchet : Aujourd'hui, tout le monde ne parle plus que de média, alors que chez Havas, nous restons convaincus que c'est d'idées qu'il faut avant parler. Comme le dit très bien Jacques Séguéla : « Le nouveau média, c'est l'idée. » Elle doit absolument être au cœur de notre vocation. C'est d'autant plus vrai que nous sommes attaqués sur tous les fronts, que ce soit le consulting, le digital ou le média justement. Si nous ne savons pas pourquoi nous existons, nous risquons d'essayer de nous battre contre tout le monde et de perdre notre raison d'être : créer de la connexion pertinente entre les marques et les audiences.

Dans cette optique, et dans la droite ligne de notre projet mondial #bettertogether, nous avons décidé de confier la gestion journalière de nos grandes agences, ainsi que des agences que nous considérons comme stratégiques, à un commercial et à un créatif. C'est déjà le cas chez BETC à Paris, mais aussi dans nos agences à New York, Chicago ou encore à Londres. A terme, une quinzaine d'agences sur les 65 que compte le groupe seront dirigées par un tel binôme.
 
A Bruxelles, l'idée, c'était plus spécifiquement d'avoir à côté de Ann, qui dirige brillamment l'agence depuis cinq ans, un créatif de haute volée, afin principalement de remettre la créativité au cœur de l'agence.
 
Quel profil recherchiez-vous prioritairement ?
 
Ann Voorspoels : Dans le #bettertogether, les deux mots sont importants, à commencer par "better". Chaque année doit être meilleure que la précédente, à tous les niveaux. En matière de créativité, nous recherchions donc prioritairement quelqu'un puisse relever ce défi. Un créatif avec suffisamment de maturité, capable de faire le pont entre la culture traditionnelle et le digital, doublée d'une personne humaine et empathique, à même de gérer toutes les forces et personnalités en présence.
 
Cette séniorité est un peu à contre-courant. En général, les agences recherchent plutôt des profils plus jeunes, des digital natives…
 
Je préfère parler de bagage plutôt que de séniorité. Werner est un créatif qui jouit d'une grande expérience et qui, surtout, sait la mettre à profit pour répondre aux besoins des annonceurs, mais aussi de l'agence qui l'emploie. Ses success stories chez LDV et plus récemment chez These Days en témoignent. Autrement dit, pour moi, il n'y a pas la publicité d'avant et celle d'aujourd'hui. Par contre, il y a des gens qui ont la créativité inscrite dans leur ADN, et Werner en fait certainement partie…
 
Werner Van Reck : C'est vrai que les agences recherchent en priorité des profils plus jeunes, notamment pour des fonctions de direction créative. J'aime également les jeunes, parce que c'est grâce à eux que je le reste… Maintenant, un bon créatif doit autant aimer aller manger dans un trois étoiles qu'au fritkot du coin, et, en toute modestie, cela demande une certaine sagesse. A 58 ans, je sais ce que je sais faire et ce que je ne sais pas. Tout comme avoir des cheveux gris est un avantage pour créer une relation de confiance avec les annonceurs, ce qui implique savoir écouter beaucoup, parler à bon escient, avant de venir avec des réponses pertinentes.
 
Un dernier mot ?
 
Je suis très heureux et reconnaissant envers Ann et Christian de me donner l’opportunité de relever ce challenge. Le team que nous formons, associé aux résultats créatifs que nous souhaitons réaliser, constitue pour moi un défi passionnant. Pour le relever, je me concentrerai sur quatre chantiers principaux : définir une vision et une organisation créative nouvelle ; booster le produit créatif et les équipes créatives ; infuser une nouvelle culture créative à l'agence ; et renforcer la réputation créative de Havas Brussels sur le marché belge.
 
Enfin, le capital humain de l’agence est notre atout le plus précieux. Ensemble nous créons la culture de notre organisation. Une culture qui doit inspirer d’autres personnes, d’autres marques ou organisations.
 



ARCHIVE / AGENCIES - COMMUNICATION






INTERVIEW

Brice Le Blévennec (Emakina Group) :

Brice Le Blévennec (Emakina Group) : "L'essentiel désormais, c'est la conception de User eXperiences élégantes"



DOSSIER  



Cinq enjeux majeurs pour le Retail  


Les temps changent. Et ces changements frappent de plein fouet le commerce de détail. La digitalisation et l’élargissement d’échelle provoqué par une grande vague de consolidation ont entièrement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2018 : le Grand Prix et les 13 campagnes en or  


A l'instar de l'édition 2017, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Closer than you think" pour Child Focus dans la compétition Media...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier