FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Marc Olwi (IP) : « Le cinéma offre un reach de 35% sur 6 semaines »

Mercredi 10 Janvier 2018


Marc Olwi (IP) : « Le cinéma offre un reach de 35% sur 6 semaines »
On connaît évidemment les atouts du média cinéma : un public jeune, actif et international ; une audience captive ; des messages diffusés dans des conditions technologiques exceptionnelles, dans un contexte de détente, générant un impact incomparable et une très forte mémorisation… Ce qu’on sait moins en revanche, c’est que la part publicitaire du cinéma au Luxembourg est l’une des plus élevées d’Europe. Marc Olwi, Product Manager Cinéma de IP Luxembourg, s’exprime sur son média et ses caractéristiques.

Comment se porte le cinéma en général ?

Plutôt bien, si l’on observe les quelques indicateurs disponibles, car malheureusement nous ne disposons pas du ticketing pour l’instant. Je note des investissements publicitaires montrant une tendance franchement positive sur les deux dernières années, et des efforts du Groupe Kinepolis pour améliorer et étendre l’offre de salles et de sièges au Grand-Duché qui ne peuvent que témoigner d’une demande croissante.

Après avoir racheté le groupe Utopia il y a trois ans, Kinepolis a également pris la main sur la gestion des droits et coordonne la distribution. Il reste quelques initiatives locales, mais ce groupe a aidé à la professionnalisation du cinéma et participé à sa modernisation. L’infrastructure est devenue telle que beaucoup de Belges frontaliers viennent découvrir les sorties de films chez nous.

Vous estimez la situation du cinéma au Grand-Duché plus avancée que dans d’autres marchés ?

Certainement, et toute proportion gardée, bien sûr. Tout d’abord, nous avons été les premiers à numériser l’ensemble des projections en full HD : ceci remonte à presque 10 ans ! Concernant l’audience, les visites s’évaluent par exemple au double de nos voisins Belges. Nous dépassons les 10% d’adeptes à la grande toile par semaine contre environ 6% en Belgique (source Ilres, population 12+), et le ratio est un peu logiquement du même ordre pour la part de budget pub. A savoir 1,67% du total pour l’année 2016. Cela paraît modéré, mais c’est significativement plus élevé que dans la grande majorité des pays européens.

Qui sont vos annonceurs ?

Comme dans beaucoup d’autres marchés, nous avons des catégories assez convenues comme les voitures, les soft drinks ou boissons alcoolisées et des marques très orientées vers les jeunes adultes, les 15-35. Nous sommes aussi quelque peu dans la logique des 20/80 avec quelques annonceurs très lourds, tels Coca-Cola, Nestlé, Bofferding ou Diekirch, ou encore le groupe Losch dans l’automobile. Et puis une longue liste de budgets nettement plus réduits, correspondant à des commerces locaux. Au global et comme dans les autres médias, nous comptons environ un tiers de clients internationaux, pour les appeler ainsi, et deux tiers de comptes locaux.

Comment se structure votre offre commerciale ?

Vu la puissance du média, nous proposons plutôt des campagnes nationales. Nous disposons toutefois de packages par région.

Vous vous considérez presque comme un media de masse ?

Presque, oui. Avec un reach d’environ 35% sur 6 semaines, nous avons étudié notre complémentarité avec la télévision, et nous pensons proposer un binôme assez puissant, avec des cœurs de cible que l’on imagine intéressants : les hauts pouvoir d’achat et les jeunes adultes.



ARCHIVE / MEDIA - STRATEGY






INTERVIEW

Gert Ysebaert (Mediahuis) : « Nous faisons du journalisme et c'est cette activité que nous devons monétiser, quel que soit le canal utilisé »

Gert Ysebaert (Mediahuis) : « Nous faisons du journalisme et c'est cette activité que nous devons monétiser, quel que soit le canal utilisé »



DOSSIER  



Saatchi & Saatchi New Directors' Showcase : les choix de Ridley Scott  


Le jeudi matin, les habitués des Cannes Lions ont fait sagement la file pour assister à l’un des temps forts du festival : le New Directors’ Showcase de Saatchi & Saatchi. Cette année, la séance a...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Cinq enjeux majeurs pour le Retail  


Les temps changent. Et ces changements frappent de plein fouet le commerce de détail. La digitalisation et l’élargissement d’échelle provoqué par une grande vague de consolidation ont entièrement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2018 : le Grand Prix et les 13 campagnes en or  


A l'instar de l'édition 2017, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Closer than you think" pour Child Focus dans la compétition Media...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier