FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : La pub rapporte plus à long terme, malheureusement pour elle

Dimanche 3 Décembre 2017


Seen from Space : La pub rapporte plus à long terme, malheureusement pour elle
Thinkbox vient tout juste de publier une présentation intitulée : "Profit Ability: the business case for advertising", basée sur plus de 1.600 de cas récents (2014-2017). On y trouve quantité de faits qui plaident pour la rentabilité de la publicité. A court terme, toutefois, les techniques économétriques utilisées n’expliquent qu’une minorité de l’effet des médias sur la profitabilité des marques. 52% de l’impact média survient en long terme, soit dans les trois ans.

Il y a toutefois des variations par secteur de produits. Pour les marques de grande consommation (FMCG), le retour à court terme serait même négatif, et il faudrait attendre plus longtemps pour obtenir un multiplicateur franchement positif. Tout le contraire des autres secteurs étudiés, où les effets court et long terme sont plus importants et cumulatifs. Pour les FMCG, l’absence de return à court terme est un peu étonnant compte tenu d’autres analyses faites dans la même étude. Mais d’une manière générale, en cette époque de court termisme, notamment déplorée par Binet et Field dans leur récente analyse de l’efficacité du marketing ("Media in Focus", 2017), le fait que la pub demande d’attendre plus longtemps pour manifester le gros de ses effets est vraisemblablement un désavantage. 



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Damien D'Ostuni (Wavemaker) : « Le grand défi réside dans l'humanisation de l'intelligence artificielle »

Damien D'Ostuni (Wavemaker) : « Le grand défi réside dans l'humanisation de l'intelligence artificielle »



DOSSIER  



AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BOA & BOCA 2018 : les cases en or  


Les Best of Activation ont rendu leur verdict avec cette année, 38 prix décernés. Parallèlement aux BOA, l'ACC et Custo organisaient pour la première fois les Best of Content Awards qui ont eux...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le CIM de la prochaine génération  


Les JIC (Joint Industry Committees) comme le CIM ont-ils encore un avenir ? Et si oui, à quoi ressemblera-t-il ? Les questions ne manquent pas, tant au sein du CIM qu’en dehors. Elles ont émaillé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier