Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Effet Web sur les audiences NRS - rajeunissement et premiumisation

Vendredi 3 Novembre 2017

Seen from Space : Effet Web sur les audiences NRS - rajeunissement et premiumisation



On le sait, les métriques disponibles à la sortie de l’étude d’audience Presse du CIM (ou NRS) sont limitées à trois : papier + versions digitales (P+D), total brand, incluant la précédente plus les audiences Web (P+D+W) et enfin, le lectorat web, dupliqué ou non avec les autres plateformes. Nous avons estimé l’âge et le groupe social moyens du lectorat dernière période par catégorie de média (journaux vs magazines) et un peu creusé par langue. Les magazines ont aussi été analysés par périodicité. On note peu de différences entre les deux agrégats (P+D et P+D+W), mais par contre le gap entre ceux-ci et le lectorat web est important : un peu moins de 5 ans pour la presse quotidienne et plus de 10 ans pour la presse magazine !
 
L’audience agrégée de la première se situe en effet aux alentours de 45 ans quand le lectorat web des journaux affiche un âge moyen centré sur 40 ans. Pour les magazines, les valeurs sont 48 vs moins de 37 ans. Le creux est moins marqué pour les groupes sociaux : ici, les audiences dernière période web tirent généralement plus vers le groupe 3 que celles des modalités P+D et P+D+W, qui oscillent plutôt autour du groupe 4.
 
Bref, pour les marques de presse, le Web apporte un indéniable rajeunissement du lectorat, et une certain upgrade de son statut socio-professionnel.

Archive / INTELLIGENCE