FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Grégory Defay (Okazoom) : « Nous avons voulu un outil solidaire qui s'adresse à monsieur et madame Tout le Monde, mais aussi aux marques et à leur RSE »

Jeudi 21 Septembre 2017


Grégory Defay (Okazoom) : « Nous avons voulu un outil solidaire qui s'adresse à monsieur et madame Tout le Monde, mais aussi aux marques et à leur RSE »
Le 1er octobre prochain, la Toile comptera une nouvelle adresse. Okazoom.be est un site d’enchères qui a pour particularité́ de présenter des objets mis en vente au profit d’associations sans but lucratif ou de projets positifs, choisis par le vendeur, qu'il soit particulier ou professionnel. Son géniteur, le publicitaire Grégory Defay (Buzz in a box), revient sur un accouchement en douceur, et solidaire lui aussi.
 
Expliquez-nous la genèse de ce projet…
 
A mes 40 ans, j'ai établi une liste de choses à réaliser "avant qu'il ne soit trop tard". Cela va d'écrire un livre à enseigner - ce que d'ailleurs j'ai fait de 2014 à 2016 à L'Ephec à Louvain-La-Neuve, comme prof de marketing -, en passant par jouer de la guitare ou encore faire quelque chose de bien. C'est-à-dire quelque chose qui rendrait mes enfants fiers de leur papa… C'est ainsi qu'est née Okazoom, une plateforme d'enchères en ligne, et surtout une ASBL qui a pour objectif d'aider les autres ASBL en leur proposant une alternative positive, originale et responsable pour récolter des fonds afin de réaliser des projets. Et ce en reversant intégralement les bénéfices des enchères aux ASBL au profit desquelles elles ont été postées.
 
Les marques peuvent également poster des enchères, exact ?
 
Tout à fait ! A la base, l'idée n'était pas du tout d'intégrer les marques au projet, mais très vite, nous avons été confrontés à des problèmes de financement. Développer, programmer et entretenir un site web coûte beaucoup d'argent, dont nous ne disposons pas. D'où l'idée cette fois de permettre aux entreprises de personnaliser, seules ou avec notre aide, une page Okazoom et d'y vendre des objets dits "exceptionnels".
 
Pour le lancement nous avons, par exemple, Ixina qui met aux enchères deux soirées "Chef à Domicile", afin de soutenir l’organisation Graine de Vie qui compense la fabrication des cuisines en plantant des arbres… Par ailleurs, vous trouverez un ukulélé dédicacé par Alice on the Roof au profit de MusicFund ou encore un vélo et une trottinette électriques, ainsi qu'un i-Walk, mis aux enchères par le groupe immobilier Atenor, pour soutenir soutenir l’asbl "Accès et Mobilité pour Tous".
 
Bref, nous avons voulu un outil solidaire qui s'adresse à monsieur et madame Tout le Monde", mais qui a également été conçu pour inciter et aider les marques à communiquer sur leur RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises, ndlr).
 
Outre l'image, qu'est-ce qu'une plateforme comme Okazoom apporte aux marques ?
 
Tout d'abord, l'action permet de mettre en avant une ASBL en rapport direct avec l'ADN de la marque. Ensuite, l'action est positive et participative. Nous ne disons jamais aux consommateurs : "Regardez comme nous sommes formidables !". Nous préférons plutôt leur dire : "Ensemble, réalisons un projet positif".
 
Autre avantage, chaque projet permet la création de contenus, de storytelling, que les marques peuvent, par exemple, partager sur leurs médias sociaux. Enfin, en tant qu'ASBL elle-même, Okazoom peut faire bénéficier aux maques de réductions très avantageuses, soit jusqu'à 50% sur l'achat média.



ARCHIVE / BRANDS - LAUNCH






INTERVIEW

Joanna Leung et Thierry Jourquin (Brightfish), à propos de la Young Marketers Competition 2018

Joanna Leung et Thierry Jourquin (Brightfish), à propos de la Young Marketers Competition 2018



DOSSIER  



Le CIM de la prochaine génération  


Les JIC (Joint Industry Committees) comme le CIM ont-ils encore un avenir ? Et si oui, à quoi ressemblera-t-il ? Les questions ne manquent pas, tant au sein du CIM qu’en dehors. Elles ont émaillé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IA et marketing : Quelles possibilités et ambitions futures ?  


L’Intelligence Artificielle est au centre des discussions et on entend de tout à son propos. Des plus optimistes aux plus pessimistes, tous ont leur mot à dire sur le sujet. Mais qu’en est-il...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le marketing pour les Mad Men de demain, par Wim Vermeulen   


Wim Vermeulen vient de publier un ouvrage intitulé "Marketing voor de Mad Men van morgen". Ce livre, très accessible et actuel, explique aux spécialistes du marketing comment positionner leur...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier