FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Il faut tout réinventer. Les Cannes Lions aussi, par Stephan Salberter (ING)

Mercredi 26 Juillet 2017


Il faut tout réinventer. Les Cannes Lions aussi, par Stephan Salberter (ING)
La grande roue Snapchat à l’entrée du Palais annonçait la couleur. Les festivaliers allaient-ils se laisser charmer par les bonimenteurs de foire ? En tous cas, nous aurons déjà assisté à une belle foire d’empoigne entre les organisateurs et les stakeholders. Fallait pas s'étonner que les discours prononcés depuis des années à l’intérieur du Palais retentissent un jour jusque sur les ponts des yachts, les transats des plages et les bars des palaces…
 
Au Palais, les orateurs nous parlent d’authenticité, de sens, de sustainability, de construire un monde meilleur par les marques, mais aussi de la fin de la pub au profit d’un dialogue direct entre elles et les consommateurs. Les acteurs traditionnels sont disruptés, tandis que nous assistons à l'irruption sans précédent des Accenture Digital, McKinsey et Deloitte, qui sont au cœur de la transformation des entreprises et comprennent bien mieux ce dont elles ont besoin que la plupart des acteurs traditionnels. Ils commencent à intégrer des créatifs et, pour la première fois, McKinsey a lié créativité et business return. Cela a beau être le leitmotiv du festival depuis des années, cet acteur a la crédibilité auprès de la C suite et du boardroom...
 
On notera également qu’alors que l’économie mondiale est en croissance, il y a moins de festivaliers… Signe que l’on peut croître différemment ?
 
Les Cannes lions, dans leur formule actuelle en dehors du Palais, sont devenus "old world". Trop bling-bling, aseptisés, chers… trop tout et plus assez de sens. Certains pensent qu’une app suffira à les remplacer. C’est réducteur. Plus on aura de technologie, plus on aura besoin d’idées, de sens et de vraies relations humaines. Nous avons tous besoin de nous réunir pour faire avancer le métier. Nous pouvons certainement le faire avec plus de simplicité et d’authenticité.
 
Il faut tout réinventer.



ARCHIVE / BEST OF CANNES LIONS 2015






INTERVIEW

Denis de Groote à propos de Pivott

Denis de Groote à propos de Pivott



DOSSIER  



Le CIM de la prochaine génération  


Les JIC (Joint Industry Committees) comme le CIM ont-ils encore un avenir ? Et si oui, à quoi ressemblera-t-il ? Les questions ne manquent pas, tant au sein du CIM qu’en dehors. Elles ont émaillé...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IA et marketing : Quelles possibilités et ambitions futures ?  


L’Intelligence Artificielle est au centre des discussions et on entend de tout à son propos. Des plus optimistes aux plus pessimistes, tous ont leur mot à dire sur le sujet. Mais qu’en est-il...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le marketing pour les Mad Men de demain, par Wim Vermeulen   


Wim Vermeulen vient de publier un ouvrage intitulé "Marketing voor de Mad Men van morgen". Ce livre, très accessible et actuel, explique aux spécialistes du marketing comment positionner leur...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier