Nl
Close

CANNES LIONS 2015

Matthieu Labeau (Nozon) : « PresenZ n'est plus seulement une technologie, mais déjà un vrai outil »

Mercredi 1 Juillet 2015

Matthieu Labeau (Nozon) : « PresenZ n'est plus seulement une technologie, mais déjà un vrai outil »

Cette année, la maison de post-production et studio d’animation bruxellois Nozon était en shortlist aux Innovation Lions avec PresenZ. Matthieu Labeau, Business Development Manager chez Nozon, nous explique en quoi consiste cette technologie.
 
Comment expliqueriez-vous la technologie que vous avez développée en termes simples ?
 

Notre domaine, c'est le film immersif. C'est-à-dire que nous produisons et réalisons des films qui au lieu de simplement montrer une image sur un écran, plongent littéralement le spectateur au milieu de l'action. C'est la base, ce que nous voulons faire. Maintenant, pour créer un film immersif de haut niveau, il faut tout d'abord une qualité d'image suffisante et ensuite, qu'il y ait ce qu'on appelle la parallaxe. En d'autres termes, le tracking positionnel qui, dans la réalité virtuelle, permet de prendre en compte les mouvements du spectateur afin que quand il bouge la tête, par exemple, il n'y ait qu'elle qui soit en mouvement et aucun autre élément de la scène, exactement comme dans la réalité. A la différence près qu'avant PresenZ - une nouvelle technologie qui permet d'avoir de la parallaxe dans du contenu en image de synthèse -, le spectateur ne pouvait pas regarder derrière un objet… C'est ce problème précis que nous avons résolu, du moins pour tout ce qui est full 3D. Cela procure une expérience beaucoup plus réaliste et résout le problème du "cybersickness" (sorte de mal de mer digital, ndlr). Avec l'arrivée prochaine sur le marché de plusieurs casques de réalité virtuelle, PresenZ ouvre d'innombrables portes du point de vue de la création cinématique.
 
Manifestement, et malheureusement, les jurés cannois n'ont pas pleinement pris conscience du côté révolutionnaire, ou plutôt innovant de la technologie…
 
Pourtant, la présentation s'est très bien passée… Les jurés, du moins la moitié, ont pu expérimenter PresenZ et, comme je viens de le faire, nous avons essayé de l'expliquer à l'autre moitié de la façon la claire qui soit, mais cela n'a pas suffit manifestement. Il reste encore extrêmement difficile de décrire le ressenti procuré ; la technologie donne vraiment des sensations de réalisme assez impressionnantes… D'ailleurs, il y a eu pas mal de questions lors de la présentation. Notamment sur les utilisations potentielles ou sur nos clients. Malheureusement, je n'ai pas pu pas dévoiler leurs noms. Tout ce que je peux dire à ce niveau que nous sommes dans la phase où PresenZ n'est plus seulement une technologie, mais déjà un vrai outil.

Que pensez-vous du palmarès dans son ensemble?

Dans l'ensemble, on trouve les résultats assez justifiés. Dans la catégorie Creative Innovation, les projets primés sont très aboutis et s'adressent à des problématiques globales et humanitaires qui les rendent très séduisants.
Dans notre catégorie par contre, si la victoire de "3 words to address the world" ne souffre aucune contestation ni la récompense obtenue par les baguettes intelligentes non plus d'ailleurs, les deux projets portés par R/GA qui est l'agence du président du jury ne sont pas révolutionnaires et semblent porter assez peu de débouchés liés à la communication en général. On reste donc un peu déçus de ne pas avoir accroché quelque chose même si le Grand Prix semblait clairement hors d'atteinte.

Archive / CANNES LIONS 2015