Nl
Close

CANNES LIONS 2015

« Forget the noise. Talk less but say a little more », par Jolien Elegeert (Famous)

Mardi 30 Juin 2015

« Forget the noise. Talk less but say a little more », par Jolien Elegeert (Famous)

Epatée par des idées qui vous laissent bouche-bée dans de longs couloirs où vous attraperez mal aux pieds à coup sûr.

D’ailleurs, le mal ne concerne pas que vos pieds mais blesse également l’orgueil de votre autre moitié créative interne qui vous hurle "M’enfin, idiote, comment est-ce possible que t’y as pas pensé la première ?".  

En même temps, ça donne envie. Des envies, je devrais dire. Par exemple, celle d’accrocher l’année prochaine, une plaquette avec la mention Grand Prix, piquée à une autre campagne sous mon board, ni vu ni connu.

Mauvaise blague

Bien sûr, je veux, j’ambitionne que mon board à moi se retrouve parmi les autres primés, de préférence muni de ladite plaquette.

Mais comment expliquer que parmi tous ces boards - respirant le travail et l’effort fournis - il y en ait tant qui ne dépassent pas le stade de la shortlist ?

Aucun Prix ne figure sur mon palmarès personnel, donc je ne suis pas experte. Attention donc, en lisant ce qui suit, parce qu’il n’y a pas de garantie que ça marche.

La simplicité paie, vraiment

Personnellement, je suis complexe. J’essaie de mettre en paroles ce qui se passe dans ma tête tandis que ma langue, elle, ne parle clairement pas cette langue-là. Mais ça va s’arranger. Parce qu’entre-temps, nous sommes deux, et mon coéquipier réussit toujours à distinguer l’arbre parmi les forêts. Ou l’inverse. Il y a de l’espoir, donc.

Car plus c’est simple, mieux ça vaut.

Et pour faire simple, il faut parfois encore plus de nuits blanches.

Mais votre message passera. Sachant que l’humain est encore et toujours de nature paresseuse. Evitant de faire un effort pour comprendre quelque chose. Cela vaut certainement pour des jurés, après 198.987 dossiers.

Des typos voyantes, des images pixélisées, un surplus de textes, un trop plein de bêtises, des anges ratés, tout ça, ils l’ont vu défiler. Sans le laisser passer.

Donnez donc à votre idée le board qu’elle mérite et elle se vendra toute seule.

Pour citer Pum Lefebre, Chief Creative Officer de Design Army : « Forget the noise. Talk less but say a little more. »
 

Archive / CANNES LIONS 2015