FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Newsmonkey développe un algorithme prédictif du viral

Mercredi 13 Mai 2015


 Newsmonkey développe un algorithme prédictif du viral
Voici un peu plus d’un an que Newsmonkey a vu le jour. A l’instar de l’américain Buzzfeed, le site d’information entend promouvoir une autre forme de journalisme en ligne, reposant sur deux piliers : un rédactionnel de qualité et des sujets à haut potentiel viral. Le tout principalement financé par le native advertising. L’occasion de dresser un premier bilan, en compagnie du Managing Director, Patrick Van Waeyenberge, co-fondateur du site avec Mick Van Loon et Wouter Verschelden.  
  
Comment se porte Newsmonkey après un an d’existence ? Le nombre de visiteurs répond-il à vos attentes ?
 
Patrick Van Waeyenberge : Sur une base mensuelle nous tournons autour des 1,25 million de visiteurs, soit plus de 70.000 par jour. Les deux tiers ont moins de 34 ans. C’est précisément ce public que nous voulions toucher. Notre concept répond donc clairement à une attente qui n’était jusqu'ici pas couverte, avec d’une part des articles de fond incisifs adaptés à un public jeune, et de l’autre des sujets propices à un développement viral, tels les "listicals", qui sont facilement partagés.
 
Lors de votre lancement vous aviez précisé que votre financement devait venir non du bannering, mais bien du native advertising. Cela s’est-il concrétisé ?
 
Nous ne faisons en effet en principe pas de bannering, à l’exception d’une offre limitée commercialisée par Himedia. En ce qui concerne le native advertising, nous constatons que les annonceurs en Belgique ne sont pas encore vraiment familiarisés avec le concept. Le native est différent de l’advertorial : il s’agit d’un contenu pertinent autour de valeurs de marque, qui s’intègre dans le concept rédactionnel. Cette approche ne peut s’inscrire que dans une stratégie à long terme, et nous nous heurtons encore pour l’instant aux plans à court terme qui sont monnaie courante aujourd’hui. Nous avons eu une série de campagnes très réussies pour Ethias, Hello! Bank et 20th Century Fox, pour en citer quelques-unes, et nous avons chaque fois réussi à leur donner une dimension virale. Mais il y a toujours un peu la peur de se mouiller en Belgique.
 
Evangéliser est donc le message. Ne devriez-vous pas par ailleurs diversifier votre business modèle ?
 
Nous sommes bons dans l’élaboration de contenus qui interpellent et dans la manière de les diffuser de manière alternative. Peut-être allons-nous à terme faire du merchandising et mettre notre savoir-faire à la disposition de tiers.
 
A propos de savoir-faire, vous menez, en partenariat avec iMinds, la VRT, UG et la VUB une étude intensive afin d’analyser la manière dont se produit le viral. Pouvez-vous déjà nous dévoiler quelque chose à ce sujet ?
 
Cette étude, baptisée "Providence", est en effet importante pour nous. Sur base de données concernant le groupe cible, l’émotion basique et le sujet, nous étudions le moment où il y a partage. Nous construisons ainsi un algorithme qui peut prévoir le caractère viral de sujets et/ou de posts et qui nous est extrêmement utile dans notre approche commerciale. Entrent en jeu de nombreux paramètres auxquels on ne penserait pas de prime abord. La météo, par exemple, ou le moment de la journée. Ou le fait que les chiffres impairs fonctionnent mieux pour les listicals. Saviez-vous par exemple que vous devez à tout prix éviter le chiffre 10 ? Ou qu’il vaut mieux poster des articles sur le relationnel un dimanche soir ? Deux personnes travaillent à temps plein pour optimaliser et maîtriser le flux qui s’opère via les médias sociaux. 80% de notre audience provient d’ailleurs de là et c’est un élément fondamental de notre modèle.
 
Pour pouvoir continuer à captiver votre groupe cible, il est sans doute essentiel de le suivre de très près et de jouer sur des tendances dès qu’ils se manifestent. Quelles sont celles sur lesquelles vous vous appuyez ?
 
Nous constatons que toutes les formes de canaux de chat redeviennent populaires. Dans ce cadre, nous avons développé via Whatsapp une newsletter avec deux mises à jour quotidiennes et quatre articles à ne pas manquer. Près de la moitié des utilisateurs cliquent vers le site. La semaine dernière nous avons lancé notre "Kibbelkabinet", en partenariat avec la VRT. Il s’agit d’un podcast et d’un livestream hebdomadaires, dans lequel Ivan De Vadder, Linda De Win, Pascal Dossche et Wouter Verschelden analysent, en compagnie d’un invité, la semaine écoulée au niveau politique. Le talkshow, qui a lieu les mercredis ou les jeudis, dure 40' et est à suivre en live via Periscope, Meerkat et YouTube Live. A la fin de chaque émission, les téléspectateurs peuvent poser des questions via Twitter, Meerkat et Periscope. Le podcast peut être téléchargé directement après l’émission via Soundcloud et/ou iTunes.
 
Vous avez d’autres projets de développement ?
 
Il est encore trop tôt pour en parler concrètement, mais si nous nous étendons, ce sera plutôt vers la Belgique francophone, afin de pouvoir forger une offre nationale.
 
 
 
 

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / MEDIA - ONLINE

JOBS


INTERVIEW

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux



DOSSIER  



Netvertising : Prière de ne pas déranger !  


On savait déjà que la publicité dérange les internautes, mais pas dans les proportions révélées dans une étude récemment menée par l'agence média Space. Et certains formats considérés comme très...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Plus d'écrans, plus d'opportunités ?  


Le nombre d’écrans dont nous disposons pour consommer du média a augmenté de manière exponentielle. A la lumière des enseignements du récent Media Vision Day du GRP, dédié à cette thématique, nous...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


High (Ad) Tech  


Retour sur le dernier Festival de Cannes, qui s’est achevée sur un constat : le rôle prépondérant joué par les entreprises technologiques. En témoigne le succès croissant des Innovation Lions.

en savoir plus

Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier