FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

IAB Mixx Awards 2013 : six campagnes en or

Lundi 21 Octobre 2013


IAB Mixx Awards 2013 : six campagnes en or
Cette année, les Mixx Awards de l’IAB ont fait le plein avec 158 campagnes inscrites. A l’arrivée, les jurés ont décerné 14 Bronze, 12 Gold et six Gold. Zoom sur ces campagnes en or. Parmi lesquelles TBWA en aligne trois ; les autres agences primées ont pour nom Boondoggle, Social Lab et Head Office.
 
BEST ONLINE B2C CAMPAIGN
bpost Live Webshop – bpost/TBWA

 
Bien qu’à la traîne par rapport à d’autres marchés, l’e-commerce explose en Belgique. Aujourd’hui, 46% de la population connectée a déjà acheté en ligne et l’an dernier, un tiers des e-consommateurs ont plus dépensé qu’en 2011, avec un panier moyen mensuel de 163 euros… Résultat : de plus en plus d’envois à acheminer et, pour bpost, l’opportunité d’augmenter sa part dans ce marché croissant mais aussi très concurrentiel. Pour marquer le coup et démontrer la capacité de bpost à répondre aux attentes des e-shoppers, TBWA a créé un véritable pop-store, physiquement situé au cœur de Bruxelles, qui abritait un store en ligne de divers produits électroniques. Sa particularité : les prix de ces produits diminuaient chaque seconde ! Celui qui voulait profiter d’une bonne affaire, devait donc attendre suffisamment longtemps pour voir les prix baisser mais aussi être rapide sur la balle… Une fois le produit vendu, un postier s’en emparait directement (virtuellement, via webcam), avec la promesse de le distribuer immédiatement. L’action a été annoncée en radio et au travers d’une campagne de live bannering (avec un streaming permettant de suivre les produits vendus et l’évolution de leurs prix) sur des sites transactionnels comme Kapaza et eBay. Des actions ciblées ont également été menées via des Facebook ads, de l’e-mailing, des cartes postales et, bien entendu, le pop-store lui-même. Ouvert seulement quelques heures par jour, le store en ligne a drainé 213.370 visiteurs uniques en six jours (pour un objectif initial de 100.000). En moyenne, par heure, huit produits ont été achetés. L’action a également permis de propulser l’awareness du bpack à 65%. Et même si l’objectif visait seulement à élargir la base clients, pendant la campagne, 33 magasins en ligne ont immédiatement décidé de confier leur livraison à bpost.
 
BEST ONLINE B2C CAMPAIGN
The Gap in the Market – KBC/TBWA

 
Monter sa propre affaire n’est pas chose aisée dans le climat économique actuel. Dans ce contexte, comment KBC peut-elle construire une relation à long terme avec les futurs entrepreneurs et comment peut-elle rehausser son image auprès du grand public ?  
La stratégie a été de rapprocher ces deux groupes au travers d’une action d’activation dans les villes. Partant du constat que nos villes manquent cruellement de certains magasins, TBWA a créé le moteur de recherche en ligne thegapinthemarket.be, qui demandait aux citoyens de citer les manques dans leur ville ; l’outil devait permettre aux entrepreneurs d’identifier les niches à investir et, partant, où monter leur business. L’action a été soutenue sur les radios locales et via de l’affichage, pour diffuser ces listes de ‘‘most wanted business’’ par ville. Des banners faisaient de même sur le Net, en utilisant l’IP tracking. Par ailleurs, des vitrines de boutiques vides dans des rues commerçantes affichaient un message incitant à se rendre sur thegapinthemarket.be. Un partenariat avec les rédactions régionales du Nieuwsblad a également permis de publier des articles consacrés aux besoins de chaque ville. Tous les médias renvoyaient vers le site. Résultat : le manque de business locaux est devenu un sujet de discussion national, mis à l’agenda politique. Quelque 171.157 ‘‘gaps in the market’’ ont été identifiés, soit une moyenne de 560 par ville. Près de 1.500 idées de new business ont vu le jour, directement suite à la campagne, et le site est devenu la plus populaire base de données pour lancer son business. Le tout contribuant à améliorer la perception de KBC comme partenaire d’avenir. Accessoirement, The Gap in the Market a été la campagne belge la plus primée à Cannes en 2013.
 
BEST DISPLAY CREATION
The Banner Box Offices - Telenet/TBWA
 

Dans la cadre du lancement des nouveaux plans tarifaires mobiles King & Kong de Telenet, TBWA a imaginé et développé une première sur la Toile : des guichets en ligne destinés à faciliter le switch vers les nouvelles offres. A l’écran, ou plutôt derrière la vitre de votre écran : de véritables employés de Telenet qui attendent les clients dans des guichets, eux-mêmes placés dans des banners. Leur mission : régler via chat vidéo en direct et instantanément leurs changements vers King & Kong. Les premiers guichets online ont ouvert leurs portes le 30 avril sur le site du Nieuwsblad. Les suivants ont été mis en ligne le 8 mai sur celui de Het Laatste Nieuws avant de revenir le 15 mai sur nieuwsblad.be. Le tout était soutenu par des spots radio et des billboards. Résultat : les banners ont été vus 1,5 million de fois tandis que les vidéos étaient visionnées 360.000 fois. Ce qui a engendré 13.378 signatures de contrats.
 
BEST SOCIAL MEDIA CAMPAIGN
Nutella Jar Creator - Ferrero/Social Lab

 
Le challenge était de créer une activation personnalisée pour créer de l’engagement et construire une communauté permettant à Nutella de se rapprocher de son audience. Le concept permettait aux utilisateurs Facebook de personnaliser leur ‘‘jar’’ et ‘‘label’ via une application sur la page belge de Nutella. L’innovation résidait dans la simplicité et la convivialité de cet app’ qui plaçait le produit et ses codes graphiques au cœur de l’activation. On notera aussi l’emploi des photos des fans dans la campagne de communication. L’action a été soutenue sur Facebook (avec différents formats, visuels, copys, etc. combinés), mais aussi sur YouTube ainsi que dans les médias traditionnels (TV et PQ) et dans les points de vente. In fine, le Nutella Jar Creator a touché 33% de la population Facebook en Belgique et permis à Nutella de gagner 160.000 fans (partant de 10.229 pour arriver à 170.243) avec, accessoirement 100.000 labels personnalisés et 2.000 jars. Les Facebook ads ont généré 191.008.198 impressions and 195.936 clicks, avec un CTR de 0,103% et un CPC de 0,11 euro (vs une moyenne de 0,3 pour le food). La campagne a également scoré en termes de earned media. Selon l’indicateur Page Karma de Social Lab, la page belge de Nutella est désormais leader du secteur food en termes d’engagement et les posts d’activation de la campagne sont à ce jour les plus engageants jamais recensés par l’outil. Des résultats qui expliquent pourquoi l’action a été exportée aux Pays-Bas et en France.
 
BEST SOCIAL MEDIA BRAND
The Challenges - Royal Belgian Football Association/Boondoggle

 
Comment raviver la flamme des Belges envers leur équipe nationale de football ? Et surtout comment la maintenir flamboyante et brûlante tout au long de la phase qualificative pour le Mondial de 2014 au Brésil ? Voilà les questions posées par la Fédération belge de foot à Boondoggle à l’entame des matches qualificatifs. Un fameux challenge auquel l’agence a répondu par un autre, et plus précisément plusieurs autres : les Défis des Diables. Soit - mais faut-il encore le rappeler ? - des défis ludiques lancés aux Belges pour montrer leur soutien à leur équipe nationale qui, en cas de défi relevé, récompensait comme il se doit ses supporters. Le succès de ces défis diaboliques réside principalement dans la stratégie média, qui se résume en l’utilisation exclusive des réseaux sociaux. A commencer par Facebook et Twitter sur lesquels Boondoggle a créé respectivement une page et un compte dédiés. Chaque nouveau défi est posté sur l’un et l’autre par une équipe formée pour l’occasion et surtout vouée corps et âme à sa tâche quotidienne, 7/24 : interagir avec les fans et suiveurs tout en les stimulant à relever les défis et surtout à les relayer sur leurs propres réseaux… Chaque nouveau défi est à chaque fois plus extravagant que le précédent. Il faut dire que l’agence a bien été aidée par les Diables Rouges en personne qui ont accepté de se prêter à ce jeu de la surenchère. Aussi bien en dehors que sur le terrain puisqu’ils n’ont jamais été aussi performants que depuis le lancement de la campagne… Heureux hasard (pas le joueur, l’autre) ou R.O.I. inespéré ? Impossible à déterminer avec précision, évidemment. On peut juste constater que l’effet tâche escompté a rapidement trouvé sa vitesse de croisière et a surtout redonné la frite à toute une nation. Pour preuve, outre les victoires et les stades sold-out, les 118.000 fans Facebook et les 17.000 suiveurs sur Twitter. En attendant la suite…
 
BEST CONTENT MARKETING
My Renault Content Driven Loyalty Platform - Renault/Head Office
 

En 2010, le marché de l’automobile européen souffrait de la crise. Il devenait plus ardu de vendre des voitures, ce qui signifiait qu’il devenait encore plus important de conserver les clients existants, entre autres via l’entretien de leur véhicule. Renault avait beau disposer d’un programme de fidélisation et de DM, celui-ci présentait des manquements à différents niveaux. Ainsi, il envoyait un même message à l’ensemble des inscrits, là où tous les conducteurs n’ont pas les mêmes besoins : tout le monde ne parcourt pas un même nombre de kilomètres, ni ne roule avec un même modèle, ni ne conduit de la même manière. Pour identifier les besoins précis de chaque client et pouvoir y répondre de façon optimale avec le bon message, Renault a lancé le programme de fidélisation My Renault. Celui-ci part d’une plateforme entièrement basée sur le contenu et personnalisée en fonction des informations fournies par les membres. Quiconque s’inscrit, bénéficie d’une série d’avantages exclusifs et peut compter sur un agenda en ligne reprenant le calendrier des travaux à prévoir en fonction du kilométrage, ainsi que l’historique de son véhicule (quel entretien planifier, à quel moment, quelles pièces doivent être remplacées, quand survient le prochain contrôle technique…). En outre, les membres se voient offrir des réductions spéciales adaptées à leur profil et leur véhicule, ils sont invités à participer à des concours exclusifs, etc. Par ailleurs, My Renault propose un tas de conseils pratiques et d’explications techniques, complétés par les infos les plus récentes au sujet de la marque, un volet lifestyle et bien plus encore. L’activation de la plateforme passe par des courriels mensuels et des posts réguliers via Facebook. Les résultats ne se sont pas fait attendre. Les frais pour My Renault 2011-2013 ont diminué de 11% par rapport à l’ancien programme de fidélisation. Le nombre de visites au garage par an a augmenté d’un peu plus de 20%. Les garages ont ainsi enregistré une hausse de volume de 25%. De plus, My Renault a aussi eu un impact des plus positifs sur les ventes, qui ont augmenté de 24%.
 
 
 

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / AWARDS

JOBS


INTERVIEW

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux



DOSSIER  



Plus d'écrans, plus d'opportunités ?  


Le nombre d’écrans dont nous disposons pour consommer du média a augmenté de manière exponentielle. A la lumière des enseignements du récent Media Vision Day du GRP, dédié à cette thématique, nous...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


High (Ad) Tech  


Retour sur le dernier Festival de Cannes, qui s’est achevée sur un constat : le rôle prépondérant joué par les entreprises technologiques. En témoigne le succès croissant des Innovation Lions.

en savoir plus

Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Google DNI : Une offensive de charme de plus de 150 millions d'euros  


Jusqu’au 11 juillet, les éditeurs peuvent de nouveau déposer un dossier auprès de Google en vue d’obtenir une aide financière pour leurs projets innovants. C’est en effet pendant cette période...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier