FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Karen Corrigan (Happiness Brussels & Saigon) : « Comme en Belgique, Nivea est l'une des plus belles marques au Vietnam »

Mardi 25 Novembre 2014


Karen Corrigan (Happiness Brussels & Saigon) : « Comme en Belgique, Nivea est l'une des plus belles marques au Vietnam »
Sous l'impulsion de son client Beiersdorf et du groupe FCB, Happiness a fondé une nouvelle agence au Vietnam. Karen Corrigan, co-fondatrice de l'agence bruxelloise, explique comment elle a pu concrétiser ce rêve…
 
Pourquoi Hô-Chi-Minh-Ville ?
 
Nous étions déjà présents au Vietnam avec notre studio de production web, Bliss Interactive. Par ailleurs, depuis quatre ans, nous gérons Nivea en Belgique, pour le compte de FCB, qui détient le budget au niveau international, mais qui n'avait plus d'agence sur le territoire pour prendre en charge le compte local. Ils ont donc organisé un pitch, que nous avons gagné. Le même problème s'est posé au Vietnam il y a quelques mois. Notre compatriote Sébastien Desclée, le président de FCB International, savait que nous avions un pied sur place. De son côté, Beiersdorf était très satisfait de notre travail au niveau belge, où nous gérons finalement toute la communication de Nivea, alors qu'au départ nous devions nous occuper uniquement de l’above. Ils nous ont donc consultés, parmi d’autres, pour gérer le budget au Vietnam. Nous avons saisi l'opportunité et nous nous sommes imposés… C'est ainsi qu'est née Happiness Saigon (ancien nom de Hô-Chi-Minh-Ville, ndlr).
 
Qui est aux manettes à Saigon ?
 
Happiness Saigon a été construite à partir de Bliss Interactive, qui continue d'exister et qui a ses propres clients. Les deux structures cohabitent. Pour diriger la nouvelle agence, j'ai fait appel à Alan Cerutti que j'avais engagé en 2009 à Bruxelles et qui était ensuite parti à Londres, chez Ogilvy avec la casquette de Global Group Account Director. Alan incarne parfaitement la vision et l'ambition de Happiness. A Saigon, il gère une agence de 28 personnes de différentes nationalités et expertises, avec pour objectif d'implémenter notre vision "Tout est Média". Outre Alan, qui coiffe la double casquette de CEO et Directeur Stratégique, le creative management se complète avec le DC Paul Busschau. Paul est né en Afrique du Sud où il a notamment travaillé pour TBWA Hunt Lascaris, en tant que Concept Provider/Directeur Artistique. Il vit depuis 10 au Vietnam et était Executive CD chez Cheil qui gère, entre autres, Samsung. Nous avons également une Managing Partner, en la personne de Tran Quan, responsable des clients et de la gestion commerciale. Enfin, j'ai promu mon bras droit sur place depuis sept ans, Thuy Quan, COO de l'ensemble du groupe Happiness Saigon.
 
Comment se caractérise le marché publicitaire local ?

Il est comparable au marché belge d'il y a dix ans. Les annonceurs travaillent encore beaucoup avec plusieurs agences en fonction de leurs besoins et attentes. Et si une agence est "intégrée", dans les faits, elle fonctionne toujours en silos ; chaque division travaille pour son propre compte et son propre intérêt. Ce qui, comme on le sait, occasionne beaucoup de frais aux annonceurs qui commencent tout doucement à se rendre compte qu'il faut changer la donne. Il y a donc des opportunités à saisir.



ARCHIVE / AGENCIES - COMMUNICATION

JOBS


INTERVIEW

Jasper Van Zandbeek : « Le marketing de contenu se développe partout »

Jasper Van Zandbeek : « Le marketing de contenu se développe partout »



DOSSIER  



Jyske Bank TV ou le mariage insolite entre une banque et un média  


En 2008, une banque danoise décidait de lancer sa propre chaîne de télévision pour produire au quotidien des informations écofi. Aujourd’hui, Jyske Bank TV est devenue un cas d’école. 

Avant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le placement de produit face à l'avalanche des contenus  


A l’heure où quantité de grands annonceurs se mettent à produire leurs propres contenus, on peut se demander où en est le placement de produit traditionnel. Devons-nous suivre l’exemple des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier