FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

The Million Jobs Project : Alex qui?

Dimanche 20 Octobre 2013


The Million Jobs Project : Alex qui?
Alex Bogusky, co-fondateur de l’agence Crispin Porter Bogusky, a fait un rêve : enrayer la courbe du chômage aux USA. Comment ? En incitant tout simplement ses compatriotes à acheter plus de produits vraiment américains - entendez, fabriqués aux Etats-Unis. Selon lui, acheter seulement 5% de produits ‘‘made in USA’’ en plus, permettrait de créer un million d’emplois. Bogusky estime en effet que l’outsourcing (« a fancy word for ‘‘You’re fired’’ », décrit-il) est la principale cause du chômage. On ne peut pas dire que son projet millionjobsproject.us fasse l’unanimité sur les réseaux sociaux : certains l’accusent de prôner le ‘‘french chauvinism’’, d’autres se moquent gentiment de son utopie hippie… USA Today écrit que le mouvement Made in America s’est fait un nouvel ami inattendu en la personne de Bogusky. L’ancien publicitaire se défend de faire le lit des conservateurs de droite et assume : acheter américain, c’est avant tout sauver des emplois, défendre l’environnement et lutter contre l’exploitation des travailleurs étrangers… Le problème ne vient pas tant des arguments avancés - après tout, défendre les marques et les productions locales fait sens - que de la manière dont il communique ses idées. Car franchement, au-delà de la communauté marcom, qui connaît Bogusky ? Il l’admet lui-même : plutôt de se mettre en scène dans sa vidéo, Alex eût sans doute été plus inspiré de faire appel à George Clooney. 



ARCHIVE / BRANDS - LAUNCH

JOBS


INTERVIEW

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  



DOSSIER  



Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les médias peuvent-ils s'inspirer de l'industrie du X?  


Le digital a donné des ailes au business du "divertissement pour adulte". Les techniques d'affiliate marketing, les vidéos 360°, la réalité augmentée et virtuelle, l'IoT n'ont plus de secret pour...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les sociétés d'audit à la conquête de la pub   


Ces dernières années, les Big Five n’hésitent pas à ouvrir leur bourse pour racheter toutes sortes d’agences digitales, créatives et de design de services sur les grands marchés. Les Deloitte...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier