FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Internet.org : Zuckerberg n’a pas assez d’amis

Dimanche 20 Octobre 2013


Internet.org : Zuckerberg n’a pas assez d’amis
« Chacun de nous. Partout. Connecté. » Telle est la signature du projet Internet.org, initié par Mark Zuckerberg et ses amis d’Ericsson, Media Tek, Nokia, Opera, Qualcomm et Samsung. On l’a lu, on l’a entendu un peu partout : le projet de toutes ces grandes sociétés philanthropes vise à élargir l'accès Internet à cinq milliards de personnes de plus, en réduisant le coût des services de base sur les téléphones mobiles dans les pays en développement. Les partenaires d’Internet.org entendent mener des projets communs, partager leurs connaissances, mobiliser industriels et gouvernements ; ils veulent simplifier les applications mobiles, les rendre plus efficaces, améliorer les composants des téléphones et des réseaux, tout en consommant moins d'énergie… Rien que ça. Quelle mouche a donc piqué le jeune PDG de Facebook ? Aurait-il décidé de jouer dans la même cours que Bill Gates en se donnant des accents de bienfaiteur de l’humanité (on pourrait d’ailleurs lui suggérer d’engager le retraité Steve Ballmer pour cornaquer Internet.org) ? Même si la ‘‘voice over’’ de la vidéo de présentation d’Internet.org sonne comme un discours de Lincoln, l’initiative apparaît surtout comme un gros coup marketing. Un plan Marshall 2.0 de la Net économie mobile dans les pays en développement, à l’heure où les marchés matures et émergents commencent à saturer. 



ARCHIVE / BRANDS - LAUNCH

JOBS


INTERVIEW

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  



DOSSIER  



Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les médias peuvent-ils s'inspirer de l'industrie du X?  


Le digital a donné des ailes au business du "divertissement pour adulte". Les techniques d'affiliate marketing, les vidéos 360°, la réalité augmentée et virtuelle, l'IoT n'ont plus de secret pour...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les sociétés d'audit à la conquête de la pub   


Ces dernières années, les Big Five n’hésitent pas à ouvrir leur bourse pour racheter toutes sortes d’agences digitales, créatives et de design de services sur les grands marchés. Les Deloitte...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier