FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Nos tops et nos flops

Lundi 23 Juin 2014


Nos tops et nos flops
Cette année, outre la rédaction, l'équipe de MM à Cannes comptait trois rédacteurs free-lances : Wim Demyttenaere, Stéphane Abinet et Max B. Brouns, qui ont couvert chaque jour la petite et la grande actu du Festival. Dans et en dehors du Palais. Nous vous proposons ici, en clin d'œil et en guise de conclusion à l'édition 2014 des Cannes Lions, nos tops et nos flops.
 
Stéphane Abinet
 
Ses Tops 
 
> Le GP Design pour le Festival de Musique de Bergen
> Le GP Promo et Activation pour Harvey Nichols
> Le GP Cyber pour Pharrell Williams
> Le GP Cyber pour Chipotle
> The Saatchi & Saatchi New Director's Showcase
 
Ses Flops 
 
> Le GP Press pour Harvey Nichols. Sorry, ce n'est pas une annonce typiquement presse, ce n'est qu'une déclinaison d'une belle campagne intégrée.
> Le GP Media pour Happy ID et Coca-Cola. Marre de ces "Happy" et "Sharing" politiquement corrects.
> La désaffection du public pour la shortlist film et les conditions de diffusion de celle-ci.
> Les mauvaises présentations des travaux Press et Outdoor.
> Les rares Lions Belges... Quand on voit les catégories Press et Outdoor, il y a des travaux simples, très directs que nous pourrions faire en Belgique.
 
Max B. Brouns
 

Ses Tops
 
Les grandes idées qui font la différence, parfois simples parfois ingénieuses et sophistiquées :
 
> "The Social Swipe" (Bishöfliches hilfswerk Misereor/Kolle Rebbe Hamburg) : Usage créatif et impactant de l’affichage.
> "Musée National d’histoire naturelle" (Parc Zoologique de Paris/Publicis Conseil) : Exécution merveilleuse en Presse.
> "The Scarecrow" (Chipotle Mexican Grill/Creative Artists Agency) : Exploitation d’une idée sur tous les fronts.
> "Offline book" (Math Paper Press/DDB Singapore) : Superbe idée de faire redécouvrir des livres par le Mobile.
> "Live Test Series" (Volvo Trucks/Formans Bodenfors) : Jean Claude Van Damme est le meilleur des publicitaires belges cette année.

Ses Flops 
 
> (beaucoup) Trop d’entrées qui sont clairement des scams : agences sans budgets… faites votre propre festival.
> Trop de catégories non commerciales et gouvernementales : voir supra.
> Trop d’entrées qui soumettent dans plusieurs catégories de façon complètement injustifiée et qui gagnent.
> Les cases qui montrent leur nombre de likes sur Facebook comme KPI d’efficacité.
> Tous les Gold attribués par le jury Direct : rien à voir avec le DM.

Wim Demyttenaere
 
Ses Flops
 
Je préfère terminer en beauté. Disons donc que ce que je n’aime pas, je préfère ne pas le mentionner. Ce que je n’apprécie pas trop quand il s’agit de publicité :
 
> Des concepts ou idées existants qui sont copiés ou piqués sans vergogne. Trop souvent, l’on dit : "Cela a déjà été fait". Ce serait triste si c’était vrai. L’inspiration se trouve partout. Et il n’y a pas de mal à se faire inspirer par le boulot de quelqu’un d’autre, tant qu’on le fait de façon agréablement surprenante (pour citer Sir John Hegarty, lors de son speech le vendredi).
> Les scams. La pub a comme vocation première de mettre en valeur le nom d’une marque, le nom de celui qui l’a créée est de moindre importance.
> Les fautes de langues. Une coquille passée inaperçue est encore pardonnable. Un participe mal accordé, c’est inacceptable.
> Les textes illisibles. Les consommateurs ne sont pas demandeurs de messages commerciaux, donc pour maximiser leur effet, il faut minimiser l’effort.
> Les concepts trop complexes. Si même un publicitaire ne le comprend pas, comment imaginer que monsieur tout le monde saisira le message ?
 
Ses Tops
 
Il est vrai que les Belges ont gagné peu de Lions, si l’on compare l’édition de cette année-ci à celle des deux précédentes. Or, n’oublions pas qu’un Lion à Cannes – fût-il Bronze – équivaut à une médaille olympique en sport. Une preuve de classe mondiale, donc. Avec sept Lions nous ne devrions pas nous plaindre. Ce qui m’a plu cette semaine, au-delà des campagnes couronnées, belges et étrangères :
 
> Les concerts live de "Oscar and the Wolf" et de "Raving George" pendant l’Apéritif Sportif organisé par la maison de production We Are TRS. Cet été, ils se produiront à Pukkelpop et nous avons pu les admirer dans un appartement du Miramar. Quel privilège !
>  The Saatchi & Saatchi New Directors’ Showcase. "Mindblowing", comme toujours !
> "Just don’t forget it" pour Marmite. Non seulement une bonne idée, mais aussi une campagne particulière, parce que les annonces n’affichent pas de logo, pas de marque et juste une fraction du packshot ! Combien d’annonceurs ont cette audace ?
> Les films Haribo qui illustrent comment les bonbons font ressortir l’enfant que chacun porte en soi. Apparemment, ils ne valaient pas un Gold, mais j’aime bien les regarder.
> Le speech de Bono lors du show de clôture, où il reçut le Cannes LionHeart Award pour son engagement (red) afin de résoudre le problème du sida. Il pourrait même y arriver…
  
Griet Byl
 
Ses Tops 
 
> "The Epic Split", à voir et à revoir. Ainsi que les nombreuses parodies.
> Le GP RP décerné au 'Scarecrow' pour Chipotle, dont le volet RP a été réalisé par Edelman. A cause de l’angle inhabituel et les résultats exceptionnels.
> L’installation ART 140 de Grey Possible,  pour l’originalité de la technique utilisée afin d'obtenir des insights sur le langage 'social'.
> "Let’s Shout", l'événement du Persgroep à l'occasion du premier match des Diables Rouges. Parce que c’était une excellente idée pour commencer la semaine et stimuler la fierté nationale.
> La vue de la Salle de Presse du Palais. 

Ses Flops 
 
> La mauvaise qualité des connexions Internet à Cannes en général.
> Le GP Press décerné à Harvey Nichols.
> Le palmarès belge. Même si au lieu de se lamenter, il vaut mieux prendre ça comme une motivation pour faire mieux l’année prochaine.
> Les très nombreuses catégories dont les frontières ne sont pas toujours très claires.
> Mon rendez-vous loupé avec Ralph Fiennes. 

Damien Lemaire
 
Ses Tops
 
> La campagne de DDB Paris pour Trivial Poursuit.
> Les quatre Lions de BBDO Belgium.
> La disponibilité des jurés belges.
> La victoire des Diables fêtée dans le bar irlandais du Persgroep.
> Le Bandol. 

Ses Flops 
 
> Le GP Press.
> Le GP Outdoor.
> Le GP Direct.
> Les courants d’air dans la Salle de presse du Palais.
> Le palmarès noir/jaune/rouge. 

Fred Bouchar
 
Ses Tops
 
> Les films HBO et Jack & Jones, le GP Creative Effectiveness de McCann Melbourne et le site 24hourshappy.com de Pharell.
> La première édition des Innovation Lions.
> Les expats que l'on retrouve chaque fois avec plaisir à la Soirée des Belges de RMB.
> Les rendez-vous du Speakers' Corner dans la Salle de presse du Palais.
> La Brazil touch en général, ainsi que le T-shirt de Martin Sorrell et le déguisement de la Caviar Team à la Soirée des Belges en particulier. 

Ses Flops
 
> Les GP Press et Film pour Harvey Nichols.
> Les Courtney Love et autres "stars" qui n'ont rien à faire aux Cannes Lions.
> Le "trop is te veel" qui caractérise ce grand Barnum qu'est devenu le Festival.
> L'absence des Flying Young Creatives.
> Le palmarès belge.

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / CANNES LIONS 2014

JOBS


INTERVIEW

ADVERTORIAL - Le MovieMatch de Catherine Closset (BNP Paribas Fortis)

ADVERTORIAL - Le MovieMatch de Catherine Closset (BNP Paribas Fortis)



DOSSIER  



B2B Press & Communication Awards : Les lauréats  


Quelque 200 personnes ont assisté hier soir à la troisième soirée de gala des B2B Press & Communication Awards qui se déroulait à Bozar. Parmi les 11 prix décernés par le Jury de Stephan Salberter...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IAB MIXX 2016 : les cases en or  


Cette année, le jury des IAB MIXX Awards a décerné sept Gold. Ceux-ci couronnent autant de campagnes et d'annonceurs différents, et cinq agences.

Zoom sur ces campagnes en or pour VOO, Visit...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Netvertising : Prière de ne pas déranger !  


On savait déjà que la publicité dérange les internautes, mais pas dans les proportions révélées dans une étude récemment menée par l'agence média Space. Et certains formats considérés comme très...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier