FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

IPM est candidat au rachat des Editions de l'Avenir

Lundi 29 Octobre 2018


IPM est candidat au rachat des Editions de l'Avenir
Comme il l’avait déjà laissé entendre dans une interview publiée dans nos colonnes il y a un an d’ici au lendemain de l’accord de régie entre les Editions de l’Avenir et Rossel, François le Hodey s’est posé en candidat à la reprise du groupe de presse namurois… « sans licenciement collectif », comme l’a expliqué le CEO d’IPM dans La Libre d’hier.

Bien que Nethys n’ait jamais indiqué son désir de vendre et sans doute alarmé par le nouveau rapprochement avec son concurrent Rossel avec qui EdA vient de signer un contrat pour l’impression de ses journaux, le Hodey abat donc ouvertement ses cartes et mise sur l’aspect politique du dossier, une bonne semaine avant le débat sur L’Avenir qui se tiendra le 8 novembre en Commission Economie du Parlement wallon. 
 
Pour autant, ses arguments sont avant tout économiques : participer à la consolidation des groupes de presse francophones, telle que préconisée par l’étude McKinsey menée en 2015 à la demande du ministre Marcourt, en constituant un duopole avec Rossel, à l’instar de celui qui existe en Flandre entre Mediahuis et le Persgroep. « C’est la solution optimale, là où se rejoignent les objectifs de taille critique et d’équilibre concurrentiel. Les deux groupes auraient un poids économique égal », déclare le Hodey. Du reste, selon lui, l’adossement de L’Avenir aux titres d’IPM - La Libre et La DH - permettrait de créer des synergies que Nethys ne parvient pas à mettre en place et éviterait les licenciements annoncés la semaine dernière. 
 
A la question des moyens financiers dont dispose son groupe pour opérer un tel rachat (en 2013, Nethys avait mis 25 millions sur la table pour acquérir le titre namurois, rappelle La Libre), le CEO répond que « IPM est parfaitement en mesure de faire face à ce projet ». Ajoutant : « Nous avons créé beaucoup de valeur au sein du groupe ces derniers temps. Entre autres, nous sommes aujourd’hui le troisième opérateur en Belgique pour les paris sportifs, c’est une très belle success story. »



ARCHIVE / MEDIA - STRATEGY






INTERVIEW

An Caers (Medialaan) : « La technologie nous aidera à diffuser nos histoires sur un nombre toujours plus grand de plateformes »

An Caers (Medialaan) : « La technologie nous aidera à diffuser nos histoires sur un nombre toujours plus grand de plateformes »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier