FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

New Job@Proximus, volume 4 : Ad Operation Specialist

Dimanche 29 Octobre 2017


New Job@Proximus, volume 4 : Ad Operation Specialist
Business models disruptifs, transformation digitale, nouveaux modes de communication. Il va sans dire que ces évolutions vont de pair avec l’émergence de nouvelles fonctions en entreprises. Dans cette série d’entretiens, nous nous intéresserons à celles créées au sein de Proximus. Rencontre avec Bjorn Seigers, Ad Operation Specialist.

En quoi consiste votre travail d’Ad Operation Specialist ?
 
Chez Proximus, le travail des Ad Operation Specialists est très varié. Nous nous occupons principalement de la mise en place, de l'optimisation et du reporting des campagnes en ligne achetées auprès de Proximus Skynet Advertising, responsable de la vente des espaces publicitaires pour Shazam, Dailymotion, Vroom, etc. Par ailleurs, nous travaillons à la mise en place et à la gestion de plateformes d’addressable TV. Outre nos tâches quotidiennes, nous avons l’opportunité de participer aux nouveaux produits, comme les native ads. La communication entre les éditeurs et Proximus fait également partie de l’ensemble. Nous essayons de les aider dans le développement de nouveaux formats publicitaires. Par ailleurs, nous accordons beaucoup d’attention aux innovations marquantes comme le programmatique ou les plateformes de data management (DMP).
 
Quelles sont les compétences (spécifiques) requises pour votre fonction ?
 
Un Ad Operations Specialist doit faire appel à tout moment à ses capacités de réflexion analytique, afin d’optimiser les campagnes en fonction des KPI de l’annonceur. En outre, une bonne connaissance d’HTML5, JavaScript et CSS est nécessaire pour aider les éditeurs dans le développement de nouveaux formats publicitaires ou aider les annonceurs dans la création d’annonces HTML5. La connaissance de différents SSP est également importante, car nous mettons les campagnes en place sur différentes plateformes et il s’agit de les délivrer le plus efficacement possible. Du reste, il faut connaître le processus d’achat dans sa globalité. Ce qui aide dans l’analyse des problèmes susceptibles d’apparaître.
 
Pourquoi avez-vous choisi cette fonction chez Proximus ?

Parce que l’accent est mis sur de nouvelles dimensions du marché, notamment en misant sur la publicité programmatique et le développement d’une DMP. Il s’agit de projets auxquels j’ai pu participer dès le départ, grâce aux connaissances acquises dans ma fonction précédente. Je trouve très important d’investir dans le futur. Nous vivons dans un monde de plus en plus digital. Cesser d’innover équivaut pour une entreprise à se tirer une balle dans le pied. Proximus l'a bien compris en misant fortement sur le digital. Cela n’a fait que rendre mon choix plus facile.
 
Existe-t-il des formations spécifiques pour cette fonction ?

Elles n’existent hélas pas encore. La publicité programmatique est récente et on n’y accorde probablement pas encore beaucoup d’attention dans les écoles. Il existe cependant une série de formations spécifiques délivrées par des organisations professionnelles, comme BAM. On apprend naturellement sur le tas, mais un intérêt profond pour la publicité digitale est clairement indispensable.

Pourriez-vous nous décrire votre parcours?

J’ai obtenu mon bachelor en Interactive Multimedia Design à Thomas More Mechelen. J’ai ensuite commencé à travailler pour MediaDonuts, une agence axée sur la performance based advertising. C’est là que j’ai appris les rudiments du métier, du côté demande. Au bout de quatre années, j’ai estimé que le moment était venu d’aller reconnaître le terrain du côté de l’offre, et c’est ainsi que j’ai rejoint Proximus.
 



ARCHIVE / BRANDS - STRATEGY

JOBS




INTERVIEW

Thierry Geerts (Google) :

Thierry Geerts (Google) : "Nous voulons contribuer à la défense du secteur"



DOSSIER  



La confiance dans les grandes marques n'a jamais été aussi faible   


L’édition 2017 de l’étude Connected Life menée par le bureau d’études Kantar TNS, se penche sur la confiance des consommateurs envers les marques, à l’aune d’une époque confuse où les fake news...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Comment REI continue à faire évoluer #OptOutside  


Deux ans après le succès mondial de #OptOutside, Tim Nudd d'Adweek nous raconte comment la marque REI a capitalisé sur son concept et créé un véritable mouvement de société.

En 2015, la chaîne...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Comment annoncer de manière ciblée avec la technologie prédictive de Predicube  


Predicube, la spin-off de l’Université d’Anvers et iMinds, lancée en 2014 et spécialisée en data prédictives et profiling, a dévoilé les résultats de sa 50ième campagne. Celle-ci a été menée en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier