FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Gauthier Van Reepinghen (High5*) et Wim Voss (NewWorld): « L'humain au coeur du métier et la technologie au service de l'humain »

Vendredi 6 Octobre 2017


Gauthier Van Reepinghen (High5*) et Wim Voss (NewWorld): « L'humain au coeur du métier et la technologie au service de l'humain »
Dix mois après sa création, High5*, l'agence de field marketing et de brand activation lancée par Gauthier Van Reepinghen, ouvre un nouveau chapitre de sa jeune histoire et fait monter dans son actionnariat Wim Voss, le fondateur de NewWorld.

Le premier a fait ses armes chez Promo Sapiens, avant de créer GreenDmedia, de passer quelques mois à la direction d'Euroregie et de s'associer à Thierry Callaert avec qui il a lancé et dirigé pendant six ans Haka, un centre d’expertise en field marketing et brand activation. En décembre dernier, via un MBO, Gauthier Van Reepinghen a quitté l'orbite d'IPG Mediabrands pour imprimer un nouvel élan à sa carrière avec High5*.
 
De son côté, Wim Voss a 25 ans d'expertise dans les mêmes matières, le field marketing et l'activation, avec notamment la création de l'agence NewWorld, qu'il a revendue à Dentsu Aegis Network en 2013… pour la racheter quatre ans plus, en mars dernier.
 
Comment vous êtes-vous rencontrés ?
 
Gauthier Van Reepinghen : J’ai fait la connaissance de Wim à l’époque de Haka. Nos chemins se sont croisés à diverses reprises et avec High5*, nous avons eu l'occasion de collaborer sur plusieurs dossiers… Wim a ainsi découvert mon agence, ses valeurs et notre nouvelle manière de travailler avec nos clients et nos partenaires. Tout ça l'a séduit.
 
Pourquoi ouvrez-vous votre capital ? 
 
High5* connaît une croissance rapide. Nous travaillons pour des clients comme Nestlé, Europ Assistance, Mastercard, la Fnac ou encore Essent, avec qui nous venons de signer. Cette croissance induit une série de nouveaux besoins, en termes de planning et de logistique. Je voulais donc trouver un partenaire qui puisse y répondre. Lorsque Wim s’est montré intéressé, j'ai saisi cette opportunité unique : profiter de sa connaissance du secteur et de ses 25 ans d’expérience.
 
Wim Voss : J’ai racheté NewWorld à Dentsu en mars, à une époque où l’entreprise ne se portait pas très bien. Les infrastructures, notre warehouse de 3.000m2 à Mechelen notamment, s’avéraient alors trop larges pour le business. Collaborer avec High5* nous a en quelque sorte permis de doubler nos forces. On s'est fiancé avant de se marier. Aujourd’hui, NewWorld se porte mieux, High5* est en forte croissance et en recherche de partenariat, j'ai par ailleurs l'ambition de développer un écosystème de spécialistes en activation… Autant de raisons qui m'ont convaincu de prendre des parts dans l'agence de Gauthier, et plus précisément 25%.
 
Pour autant, vos deux agences restent indépendantes et concurrentes ?
 
En effet. Les deux sociétés vont continuer à vivre côte en côte, avec leur propre ADN, leur propre signature. High5 pourra profiter de nos infrastructures, de notre planning et de notre logistique, là où NewWorld bénéficiera des innovations technologiques de High5*.
 
Gauthier Van Reepinghen : Nous restons clairement concurrents. Pour moi, il est indispensable que chacun garde son histoire. NewWorld a la sienne, nous avons créé la nôtre.
 
Wim Voss : L’histoire de NewWorld, c’est cette formidable expérience en matière de mass sampling pour les FMCG acquise tout au long de ces dix dernières années.
 
Gauthier Van Reepinghen : La nôtre est en train de s'écrire. En essayant de prendre le meilleur de chaque agence, en innovant avec nos propres outils et dans notre manière de travailler… On voit que le phygital permet de réinventer notre business. Or c'est quelque chose dont on ne tient pas encore suffisamment compte. Cela ouvre pourtant des opportunités : nous avons par exemple créé Apinio avec Pix Factory. C'est une app qui nous permet de faire des post-tests sur le terrain. Cela donne des insights incroyables, quantité de data, etc., et c’est compris dans notre offre de services
 
L'histoire de High5*, c'est aussi cette USP - "the human touch" - qui est fondamentale pour mes cinq collaborateurs et moi. Mettre l’humain au cœur du métier et la technologie au service de l’humain. High5* pour les cinq valeurs que nous arborons : la proximité, le dialogue, le respect, la responsabilité et la confiance. La transparence aussi, raison pour laquelle nous ne cachons pas ce partenariat avec Wim.
 
Wim, quelques mots encore sur cet écosystème que vous ambitionnez de développer ?
 
Je suis et je reste un entrepreneur. A côté de High5* et de NewWorld, qui est aussi présent aux Pays-Bas et en France, j’essaie de créer une sorte de shopping mall avec des boutiques spécialisées, un écosystème de partenaires qui ont chacun leur valeur ajoutée. Un modèle à la Duval Union pour la brand activation. Cela répond aux attentes de nos clients qui veulent de plus en plus travailler avec des spécialistes.
 
Outre les deux précitées, cela regroupe à ce stade des sociétés comme Printix, Pandafish, NewFusion, Cravat Events, Spicymotion et Done by Friday, qui va très bientôt se lancer en France et aux Pays-Bas… Nous aurons, je l'espère, l'occasion d'en reparler très vite.



ARCHIVE / AGENCIES - COMMUNICATION

JOBS




INTERVIEW

Laurent Lejeune (DAN) : « Notre groupe a la volonté d'être plus qu'une agence média »

Laurent Lejeune (DAN) : « Notre groupe a la volonté d'être plus qu'une agence média »



DOSSIER  



Comment REI continue à faire évoluer #OptOutside  


Deux ans après le succès mondial de #OptOutside, Tim Nudd d'Adweek nous raconte comment la marque REI a capitalisé sur son concept et créé un véritable mouvement de société.

En 2015, la chaîne...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


B2B Awards 2017 : les lauréats  


La quatrième édition des B2B Awards a rendu son verdict. Les jurys Press et Communication, présidés par Alex Thoré (Proximus) ont décerné quatre prix dans la première compétition et 10 dans la...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2017 : les campagnes en or  


Pour la cinquième fois en six ans, TBWA décroche le titre d'Agence de l'année aux Mixx Awards de BAM. Elle remporte trois prix avec Telenet, qui repart avec le trophée de l'Annonceur de l'année,...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier